English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Mathématiques et applications

Dans la mention de master Mathématiques et Applications, AgroParisTech participe au parcours de spécialisation M2 : Mathématiques du vivant

Les candidatures 2019-2020 sont ouvertes du 01/02/2019 au 15/09/2019.

Mots-clés
Mathématiques ; statistiques ; sciences du vivant ; modélisation ; biologie quantitative.

Diplôme délivré par
Université Paris-Saclay

Localisation de la formation
Île-de-France

Public

Accès en M2 : sur dossier pour les M1 ayant validé dans la mention ou dans une mention d’un domaine proche.

Vous envisagez d’effectuer un master sous statut de la formation continue (salarié d’entreprise, CIF, demandeur d’emploi) : pour connaître les conditions d’accès et les procédures de montage de votre dossier, prenez contact avec executive chez agroparistech.fr .

Compétences visées

Les sciences du vivant et la médecine connaissent actuellement un changement de paradigme majeur qui bouleverse leur interface avec l’ensemble des autres disciplines scientifiques dont les mathématiques. Ce changement de paradigme repose (notamment) sur deux composantes importantes : d’une part la modélisation mathématique devient un outil central d’analyse, de prédiction et d’intégration en biologie et médecine, d’autre part les récents progrès biotechnologiques permettent aux biologistes et médecins d’accéder à des données très massives requérant des traitements statistiques sophistiqués. En mathématiques, cette révolution scientifique se traduit dans le monde entier par l’émergence d’équipes et de programmes de formation dans une nouvelle branche des mathématiques et statistiques qui se dessine au contact de la biologie, des sciences du vivant et de la médecine. L’usage des mathématiques et statistiques pour les sciences du vivant est encore insuffisant en France au regard de l’importance des besoins et du niveau de la compétition internationale. En particulier, l’industrie biopharmaceutique et agroalimentaire a un besoin croissant de statisticiens et modélisateurs dans ses équipes de R&D. L’objectif du M2 « Mathématiques du Vivant » est de former de jeunes mathématiciens et statisticiens armés d’un solide bagage méthodologique, qui iront, à l’issue de leur M2 ou après une thèse, irriguer les laboratoires académiques et industriels. Le parcours « Mathématiques du Vivant » s’articule autour de deux axes de formation. Un premier axe, baptisé « Mathématiques pour les Sciences du Vivant », propose une formation transversale en mathématiques appliquées pour les sciences du vivant incluant les aspects de modélisation stochastique et déterministe, les aspects statistiques et numériques, ainsi qu’un séminaire d’ouverture vers les recherches actuelles en sciences du vivant (biologie, écologie, médecine). L’objectif principal est de former de jeunes mathématiciens capables de développer des réponses mathématiques innovantes pour répondre aux problèmes complexes soulevés par les sciences du vivant. Cet axe est essentiellement porté par l’Université Paris Sud, l’ENS Cachan, l’Ecole Polytechnique et AgroParistech. Un second axe, baptisé « Ingénierie Statistique et Génomique » propose une formation spécialisée pour l’analyse statistique de données biologiques, en particulier génomiques, comprenant une formation informatique spécifique. Son objectif principal est de former des statisticiens de pointe, spécialistes des données en grande dimension, alliant un fort bagage méthodologique, des bases solides en programmation et une connaissance approfondie de la génétique et de la génomique. Cet axe repose principalement sur l’Université d’Evry, l’ENSIIE et Telecom Sud Paris.
Ce parcours est soutenu par le Labex LMH.

Métiers

Le parcours ouvre à la fois à des débouchés académiques et industriels. La formation a pour objectif de placer les étudiants dans les meilleures conditions possibles pour préparer un doctorat à l’interface entre mathématiques et sciences du vivant. Ces thèses peuvent s’effectuer dans des laboratoires publics, parapublics ou privés et se poursuivre par une carrière académique (enseignement supérieur, CNRS, INRA, INSERM, CEA, IRSTEA, etc), institutionnelle (sécurité sanitaire, épidémio-vigilance, services de santé) ou industrielle (industrie biopharmaceutique, de la santé ou agro-alimentaire). La formation vise aussi une insertion professionnelle à l’issue du M2, notamment avec le profil de biostatisticien / ingénieur-statisticien pour lequel la demande est très forte (CRO, SSII, PME innovantes en biotechs, grands groupes pharmaceutiques et agroalimentaires, etc). Enfin, la qualité de la formation en mathématiques appliquées et statistiques en grande dimension permet aux étudiants d’accéder à des métiers de mathématiciens appliqués non liés aux sciences du vivant, notamment en lien avec les données massives (internet, business analytics, etc), l’optimisation de la production (gestion des ressources, tarification, etc), l’e-marketing, la modélisation pour la conception de produits, etc.

Parcours

Dans la mention de master Mathématiques et Applications, AgroParisTech participe à un parcours de spécialisation en M2 :

Deuxième année (M2) :

Responsable du parcours pour AgroParisTech

Stéphane Robin

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales