English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Résultats de hauteur de technosol (S1)

Rappel de la composition des bacs de la S1

T1 : couches de déchets verts compostés et bois broyé
T2 : de même composition mais avec des vers de terre
T3 : couches de déchets verts compostés, bois broyé et marc de café
T4 : mélange de déchets verts compostés et bois broyé
C : témoin avec terreau uniquement
T7 : couches de déchets verts compostés et bois broyé, vers de terre

Au début de l’expérience, le technosol est à une hauteur de 30 cm. Entre chaque année, le technosol est réalimenté par le dessus pour compenser l’effondrement avec la même matière que ce qui compose la couche supérieure. Les mesures ici présentées sont faites en avril/mars de chaque année.

Effets testés

La composition des bacs permet :
-  de tester l’effet de la présence/absence de vers de terre : comparaison de T1 et T2
-  de tester l’effet de l’organisation du technosol en couche ou en mélange : comparaison de T1 et T4
-  de déterminer s’il y a un intérêt à utiliser le marc de café : analyse de T3 et comparaison T1-T2 avec T3
-  de comparer le terreau aux différents technosols : comparaison du témoin avec les autres bacs

Cependant, un problème est survenu au cours de l’expérience : les vers de terre présents uniquement dans T2 au début de l’expérience se sont retrouvés au sein de l’ensemble des bacs après la deuxième année. Par conséquent seules les deux premières années de l’expérience permettent de déterminer l’effet des vers des terres.
Cette « contamination » a donc rendu les traitements T1 et T2 identiques. Ainsi une succession de culture différente a été mise en place dès août 2014 sur T1 et T2 afin de déterminer l’effet de différentes cultures.

En mars 2015, le témoin contenant du terreau a été considéré comme obsolète. Il a été remplacé par le bac T7 qui a la même composition que le bac T2 (mais qui est plus jeune).

Les tendances dégagées par nos résultats sur la période de 2013 à 2016

Comparaison des modalités à une année donnée

Effet des vers de terre puis des successions de culture (T1 versus T2) :

Pendant les deux années où l’effet « vers de terre » a été testé, le technosol s’est davantage effondré en présence de vers.

Les deux années suivantes, les bacs T1 et T2 ont permis d’obtenir des résultats sur l’effet de la succession de cultures. En 2015, le technosol T2 s’effondre davantage que T1 alors qu’en 2016 ils s’effondrent autant (d’après notre analyse statistique)

Effet de l’organisation du technosol (T1 versus T4) :

La disposition en lasagnes et la disposition en mélange ne présentent pas de différence significative en terme d’effondrement du technosol (sauf en 2014 où la disposition en lasagnes s’effondre moins).

Effet de la présence de marc de café (T1 versus T3) :

Au cours des trois premières années d’expérimentation il n’y a pas de tendance générale : le substrat s’effondre moins en sa présence en 2013 et 2015 et s’effondre davantage en 2014. Cependant, en 2016 il n’y a pas de différence significative entre T1, T2 et T3.

Comparaison avec terreau de jardinerie (témoin versus les différentes modalités) :

Le terreau s’effondre moins que les technosols chaque année.

Comparaison en 2016 de T7 (âgé de 1 an) versus T2 (plus ancien) :

Il semble que l’effondrement du substrat soit plus important en première année d’expérimentation.

Comparaison entre T7 et T2 lors de leur première année d’expérimentation (respectivement 2013 et 2016) :

T7 s’effondre moins que T2. Cela pourrait peut-être s’expliquer par une différence de conditions météorologiques entre les deux années d’étude.
Au cours des années, les différents effets s’estompent (voir figure ci-dessous présentant les résultats en fin d’année).

Comparaison d’une modalité donnée au cours des années

Les résultats de l’expérimentation sur tous les traitements montrent que plus les années passent, moins le technosol se tasse (voir figure ci-dessous présentant les résultats en fin d’année). Cela pourrait pour partie s’expliquer par le réapprovisionnement annuel de matière organique et une moins forte biodégradation au cours du temps.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2018 © AgroParisTech - Mentions légales