English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

A propos de la répétition des expériences

Nous sommes bien d’accord que les expériences doit être répétées, ce qui est un petit minimum pour avoir des validations de nos résultats. Répétition ? Reproduction ? Et les validations ?
Une répétition, cela peut être, en musique ou pour le théâtre, une première production de la pièce... et l’on voit mal pourquoi on ne pourrait conserver cette acception pour les sciences de la nature. Mais, tant que l’usage n’est pas là, il y a lieu de penser que c’est une deuxième expérience analogue à la première. Analogue ou identique ? On observera tout d’abord, avec Héraclite, que l’eau qui coule n’est jamais la même ("tu ne te baigneras jamais dans le même fleuve"). C’est donc une reproduction éventuelle à l’analogue, et jamais à l’identique. Ce qui peut paraître une fioriture terminologique est en réalité essentiel, car je vois des collègues plus jeunes vouloir faire la même chose plusieurs fois de suite, ou bien en parallèle. C’est évidemment mieux que s’ils ne faisaient qu’une seule mesure, notamment parce que cela donne des confirmations et une information sur la dispersion des résultats de mesure. Mais pourquoi se priver de possibilité d’améliorer un protocole ? Pourquoi serions-nous condamnés à répéter une expérience un peu médiocre, non que l’on ait mal fait, mais plutôt qu’il est bien difficile d’arriver immédiatement un protocole idéal, parfait.
Ne vaut-il pas mieux tirer des enseignements d’une première expérience pour chercher, dans une nouvelle expérience, à obtenir le même résultat, mais mieux ? Il y a des discussions interminables entre les partisans des deux manières, certains disant qu’il faut reproduire toutes choses égales par ailleurs, et il est vrai que si l’on veut une mesure de la dispersion des résultats d’un protocole particulier, c’est ce protocole, et pas un autre, qui doit être mis en oeuvre plusieurs fois de suite.

Mais, dans notre discussion, je crois que la question est surtout celle de l’objectif : que voulons-nous ? que cherchons-nous à obtenir. La réponse est : le résultat le meilleur possible. Et c’est pour cette raison que je suis partisan de faire les expériences successivement, en améliorant -si possible- chaque fois. Bien sûr, il ne faudra pas ensuite prétendre que l’on aura fait trois fois la même chose, mais pourquoi ne pas dire simplement que nous avons cherché à améliorer, et interpréter les résultats en fonction ?

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales