English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt.

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Bêtes de tranchées

Eric Baratay (2013) CNRS Editions, Paris

Des chevaux par millions, des mulets, des ânes, des chiens, des pigeons par centaines de milliers : les animaux ont été enrôlés en masse durant la première guerre mondiale. A proximité du front, les populations civiles fuyant les combats ont laissé derrière eux des animaux de compagnie ou de ferme, que les soldats ont pourchassés ou plus souvent gardés et choyés. Dans les tranchées, les hommes ont dû composer ou se battre avec des indésirables, tout particulièrement les rats, les poux et les mouches.

C’est dire si les animaux ont eu une place importante pendant la Grande Guerre, place que l’on ne retrouve pas dans la littérature, foisonnante, qui y est consacrée. Dans cet ouvrage, Eric Baratay s’attache à faire mémoire de ces animaux qui ont partagé le quotidien des combattants. Pour ce faire, il emprunte le point de vue des animaux, positionnement qui n’étonnera pas ceux qui ont lu ses précédents ouvrages.

Tenter de restituer la peur ou la souffrance des animaux (en n’ignorant pas pour autant celles des hommes), sans verser dans la sensiblerie ou l’anthropomorphisme, voilà qui constitue un joli défi ! Pour le relever, Eric Baratay s’appuie principalement sur deux sources d’information : les récits des acteurs de l’époque (soldats, territoriaux, vétérinaires, etc.), dont de nombreux extraits sont fournis, d’une part, les acquis récents de l’éthologie et de la physiologie, d’autre part. Ainsi, les descriptions de l’état et des comportements d’animaux par ceux qui ont en été témoins sont mises en parallèle avec ce que l’on connaît aujourd’hui des réactions des animaux quand ils sont placés en situation de stress, des variations de leur rythme cardiaque ou respiratoire, de leurs besoins alimentaires, etc.

L’ouvrage couvre toute la durée du conflit sur son front Ouest, en distinguant les périodes de guerre de mouvement et celles des tranchées, et s’intéresse à l’ensemble des belligérants. Le plan est chronologique, non pas au sens des années de guerre mais en suivant le destin des animaux : leur réquisition ou leur achat, en Europe ou en Amérique ; leur transport vers le front, par bateau, train ou à pied ; leur vie et leur travail au front ; le partage d’un territoire bouleversé avec les animaux domestiques abandonnés et les animaux sauvages ; les blessures reçues et les soins médicaux prodigués ; la mort et le sort réservé aux dépouilles. Quand cela est possible, l’auteur se livre à une analyse comparée du traitement réservé aux animaux d’un pays à l’autre. Il est ainsi possible d’établir un gradient du souci concret d’adapter le travail demandé aux capacités des animaux, de leur assurer des conditions de vie « correctes » et, en définitive, de minimiser les pertes : en tête, les britanniques (indeed), suivis des allemands et des autrichiens et, enfin, les français et les italiens. Bien sûr, ces tendances générales ont connu des exceptions individuelles et locales dont l’auteur rend compte.

A l’évidence, cet ouvrage intéressera tous ceux qui se passionnent pour cette période de l’histoire du monde : ils y trouveront une synthèse convaincante sur un sujet original. Plus largement, on peut en recommander la lecture à tous ceux qui s’intéressent aux relations complexes qui s’instaurent entre les hommes et les animaux, notamment dans des situations extraordinaires (au sens étymologique du mot) et des conditions de fort stress pour les uns comme pour les autres.

Etienne Verrier, le 5 novembre 2013.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales