English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Covid-19 : organisation et nouvelles mesures sanitaires

AgroParisTech - Université Paris-Saclay

AgroParisTech en est l’un des membres fondateurs

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

C’est une bonne pratique que de peser des échantillons plutôt que de mesurer des volumes

Le blog de Herve This : http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html->http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html]
Des reactions ? Ecrivez a icmg chez agroparistech.fr

Quand on prélève un volume, comme on l’a longtemps fait dans les laboratoires de chimie, on utilise une pipette que l’on contrôle… en pesant. C’est donc la preuve que la pipette, par exemple une micropipette pour prélever des petites quantités, est utile pour prélever, mais pas pour déterminer la quantité prélevée. Là, la pesée étant bien plus précise, elle s’impose comme une bonne pratique.
Mais il y a pire : celui qui fait l’expérience de remplir une fiole de précision (assortie de son certificat de contrôle) et la transporter de pièce en pièce aura la surprise de voir que le niveau, initialement ajuté parfaitement au trait gravé, bouge, parce que le liquide se dilate ou de contracte. Manifestement, on fait mal, si l’on mesure des volumes… alors que la masse, elle, ne varie pas. On complétera utilement cette expérience en mesurant la température d’une pièce où travaillent plusieurs personnes : la température augmente d’autant plus que le nombre de personnes est grand.
Mieux encore, quand on manipule des solvants organique, ou même de l’eau, on voit, si l’on utilise une balance de précision, que la masse peut évoluer parce que les liquides s’évaporent d’autant plus vite qu’il fait chaud. On aura donc lieu de craindre des variations de quantités manipulées. Mais la balance nous sauve, car elle nous révèle cette évaporation, de sorte qu’avec un chronomètre, nous pourrons prévoir la quantité évaporée ou les incertitudes associées aux manipulations.
Décidément, préconiser l’emploi des balances dans les laboratoires est clairement une bonne pratique. Évidemment ces balances devront être bien manipulées, mais c’est là une autre affaire qui fera l’objet d’une autre billet.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2020 © AgroParisTech - Mentions légales