English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

L’université Paris-Saclay voit officiellement le jour le 5 novembre 2019

AgroParisTech en est l’un des membres fondateurs

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Des automatismes à avoir quand on écrit (amélioré)

Oui, ces billets n’engagent que moi :
voir le blog http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html
Mais j’invite tous ceux qui veulent m’aider à faire mieux (ce qui est mieux que faire seulement bien) à me proposer des améliorations en m’envoyant un email à : icmg chez agroparistech.fr

Voici la liste de quelques fautes fréquentes mais faciles à corriger quand on rédige
(utiliser la fonction rechercher remplacer de l’ordinateur)

Des décennies de travail à la revue Pour la Science, notamment comme éditeur et comme rédacteur en chef, m’ont montré que les fautes d’écriture sont majoritairement les suivantes.
C’est très encourageant : il suffit de les corriger pour écrire mieux que la très grande majorité de deux qui doivent prendre la plume !!!!!

Des questions de correction intellectuelle
Pas d’adjectif : c’est du baratin (remplacer par la réponse à la question "Combien ?"
Idem pour les adverbes
D’ailleurs, éviter les adverbes, c’est le commencement du style : recherche systématique de "ment", et suppression des adverbes inutiles
Attention à la différence entre « technologie » et « technique » (et « science »)
Les chiffres sont-ils tous bien significatifs ?
Les métaphores compliquent parfois plus qu’elles n’expliquent
A-t-on annoncé la couleur : dans chaque début de paragraphe, a-t-on dit ce que l’on allait trouver dans le paragraphe ?
Avant tous les intertitres, y a-t-il une phrase disant pourquoi on passe au passage suivant ?
Ne pas craindre les répétitions naïvement
Un point suivi de "en effet" peut être avantageusement remplacé par deux points

Des questions de grammaire qui pourrissent la lecture :
Un infinitif ou un participe présent doivent avoir le même sujet que celui de la principale. Chercher (fonction recherche) systématiquement les "ant" et les "er"
"Après que" est suivi de l’indicatif

Des questions de mots qui sont gênants ou fautifs :
Chercher les "rendre" plus adjectif : "rendre possible" = "permettre" : recherche systématique de "rend"
Remplacer "semble probable" par "est probable" (pléonasme)
De même, « faire obstacle », c’est « gêner » ; etc.
Les "ils impersonnels poussent à la faute : "il semble qu’il feasse" = "il semble faire" : recherche systématique de "il semble", etc.
Pas de "mais" ni de conjonction de coordination (et, ou , car ...) en début de phrase : rechercher les ".Mais", " .Car", ".Et", ".Ou" et remplacer para des ", mais", ", car", ", et", ", ou"
Attention à l’inflation des "très" ; on peut généralement les éliminer
Rechercher le verbe pouvoir et chercher à l’éliminer. Remplacer systématiquement (ou presque) les "a pu" montrer, observer, etc. par « a montré, observé, etc » ; "pour pouvoir comparer" : pour comparer
Attention à "impliquer" (contamination de « to imply »)
« Sophistiqué » signifie « frelaté », mais pas « complexe » ni « évolué »
« Brutalement » n’est pas « brusquement »
Attention à "véritable" (« véritable révolution » !)
Attention à « influer » sur et « influencer »
Attention aux anglicismes : les plus fréquents sont : « se baser sur », « des douzaines », « réaliser » n’est pas « comprendre » ; remplacer « contrôler » par « commander » ou « déterminer » (contrôler, c’est faire une vérification), « compléter » n’est pas « achever » ; rechercher « développer » au sens de « mettre au point » ; idem pour « développement »
Remplacer « par contre » par « en revanche »
Attention aux usages exagérés de « permettre »
Rechercher « suggérer » : normalement, la suggestion, c’est l’hypnose
Rechercher « affecter »
Rechercher « processus » : un processus n’est une réaction, ni une série de réactions
Rechercher " induire" parce qu’il est souvent utilisé fautivement
Rechercher emmener/emporter
Ne pas chercher la rallonge : "dans lequel" peut souvent devenir "où".
On ne dit pas "débute" mais "commence" (sauf au théatre)
On ne dit pas "en dessous de ", mais "au-dessous de" ;
On dit plutôt "chaque fois" que "à chaque fois" ;
Eviter "au niveau de" et très généralement faire attention au mot « niveau » (recherche automatique)
Quand on rencontre "entre eux", "entre elles", vérifier que c’est utile ; de même, « les uns des autres », « les uns aux autres », etc. sont souvent inutiles
« ceci » annonce alors que « cela » se rapporte à ce qui a déjà été énoncé (le plus souvent, on peut se débarrasser de ces mots faibles)
Des chevilles comme "en fait", "en réalité", "effectivement", "Du coup" sont rarement utiles
« plus petit » est « inférieur », « plus grand » ou "plus élevé" est « supérieur »
« très inférieur » est fautif (« bien inférieur ») ; de même pour « très supérieur » ;
« être différent » donne « différer » ;
Utiliser "second" (pour deux possibilités seulement) et "deuxième" pour plus de deux
Examiner si les "simples", "compliqués", "facile" sont indispensables.
Souvent remplacer « appelé » par « nommé »
Les verbes présenter et constituer peuvent souvent être remplacés par être ou avoir
Attention : "plus important" doit signifier qu’il y a une importance plus grande ; souvent on doit le remplacer par supérieur
Attention à la signification des mots (pas impact mais effet / répartition et distribution ; méthode/technique)
Le mot "significatif" ne signifie pas notable (et vice versa)
La "littérature", c’est la littérature, pas des publications
Le mot "important" est un pourri
étalonnage n’est pas calibration, et référence n’est pas standard
une matière séchée n’est pas une matière sèche
Remplacer les mots "faibles" ou "convenus" par du contenu réel (le mot "introduction" est moins bien que la question posée)

Des questions de typographie :
Ne pas sauter de ligne, sauf 2 avant un intertitre, et 1 après celui-ci
Les quantités sont en italiques, ainsi que de très rares items (noms de bateau, titre de livre...)
Pas de souligné : c’était quand on n’avait pas d’italiques
Quand on citer des gens, on doit citer le premier et le plus récent, pas arbitrairement au milieu.
Partout des virgules décimales, pas des points
Cf s’écrit "cf.", pas Cf
Pas de maquette quand on écrit (ça vient après)
Dans un nom propre, seul le premier substantif est en majuscule, sauf si adjectif avant : "Seconde Guerre mondiale"

Ce ne sont là que des fautes statistiquement courantes. Bien d’autre sont signalées dans les Difficultés de la langue française, qu’il n’est pas inutile de (re)lire.
Plus généralement, celui qui écrit devrait avoir quatre outils : un ordinateur équipé d’un traitement de texte avec correction orthographique, un dictionnaire (pour le vocabulaire, les Difficultés de la langue française (pour la grammaire), le Gradus (pour la rhétorique)

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales