English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt.

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Disons des qualités

De retour d’un mariage, je m’interroge sur des pratiques anciennes : lors du
dîner, il y a eu les discours du père de la jeune mariée, et du père du jeune
marié. Pourquoi les mères sont-elles restées silencieuses ? Surtout, il y a eu
les frères du marié qui ont fait de l’humour en narrant les "gesticulations
adolescentes", se moquant (gentiment) des travers de leur frère. On comprend que
ce n’est pas cette coutume particulière que je discute, mais son implication
dans nos systèmes d’apprentissage (mot que j’utilise pour ne plus recourir à
celui d’enseignement, pour les raisons précédemment exposées).
Dire les travers d’autrui ? N’est-ce pas les admettre pour toujours ? N’est-ce
pas cataloguer les individus pour ce qu’ils ont fait ? Au fond, il semble plus
naïf -mais plus positif- de dire des qualités, surtout si nos interlocuteurs ont
à coeur de travailler pour les mériter. Cela étant, la solution n’est guère
meilleure : je propose que nous ne supportions ni d’avoir des défauts, ni
d’avoir des qualités innées. Je propose que nous promouvions le travail qui
permet d’obtenir des qualités et d’éviter des défauts. On sait combien des
élèves considérés comme médiocres peuvent le rester quand ils sont catalogués,
alors qu’encouragés, ces individus pourraient devenir merveilleux. Bien sûr, la
transformation ne se fait pas en claquant des doigts, mais les espoirs sont
permis. Ne pouvons-nous pas avoir de la mémoire en l’entraînant ? Ne
pouvons-nous pas apprendre l’éloquence en nous entraînant à parler devant la
mer, des cailloux dans la bouche, comme l’on dit que le fit Démosthène ? Ne
pouvons-nous acquérir de la dextérité, à la flûte traversière, en s’entraînant
au travail des doigts tout en portant des gants, pour compliquer la chose ?
Pour les mariages, il reste donc à inventer des coutumes plus positives que
celles que nous avons aujourd’hui, mais pour l’apprentissage, pourquoi
n’utiliserions-nous pas cette coutume, valorisant des étudiants qui ont
travaillé pour mettre en oeuvre des méthodes d’apprentissage de compétences
qu’ils n’ont pas ... et qu’ils ne manqueront pas d’avoir ?
Faisons toujours confiance à nos jeunes amis !

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales