English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Données de la recherche

La gestion et l’ouverture des données de la recherche à AgroParisTech

Contexte

Depuis plusieurs années, le monde de la recherche est marqué par une quadruple impulsion :
- (i) l’essor des technologies numériques, générant une accélération sans précédent du volume et de la variété des données produites ;
- (ii) l’essor du mouvement de la science ouverte, aspirant à développer la transparence et la diffusion sans barrière des résultats et méthodes de la recherche financée par des fonds publics ;
- (iii) l’essor du mouvement d’ouverture des données publiques (Open Data), adossée à la définition d’un cadre légal de plus en plus précis, visant à élargir l’accessibilité et la réutilisabilité des données produites par les administrations ;
- (iv) l’essor d’une volonté partagée de mieux définir et maîtriser les conditions de circulation et d’utilisation des données de la recherche dans une approche plus globale de gouvernance des données produites et traitées par les établissements.

Plusieurs enjeux majeurs s’inscrivent dans ce contexte :
- (i) les fragilités nées de l’évolution rapide des technologies : pertes, inexploitabilité de données, etc. ;
- (ii) la valeur de nombreuses données générées dans le cadre de projets de recherche, non seulement lorsqu’elles sont coûteuses à produire (temps, équipement, etc.) et/ou lorsqu’elles ne sont pas reproductibles, mais également lorsqu’elles peuvent contribuer à la production de nouvelles connaissances au-delà de leur contexte premier de production ;
- (iii) les évolutions rapides du rapport à la validation des résultats scientifiques : enjeux liés à l’intégrité scientifique, aux modalités d’évaluation par les pairs, ou encore dans les rapports de confiance entre la société et la recherche publique.

De manière générale, les données issues d’une activité de recherche publique ne sont pas la propriété des chercheurs, mais relèvent de la responsabilité de leur établissement employeur.

Les données de la recherche à AgroParisTech

En tant qu’organisme exerçant une activité de recherche publique et profondément ancrée dans des enjeux sociétaux majeurs, AgroParisTech est pleinement concerné par ces évolutions et ce contexte.
A la suite d’une instruction démarrée en 2018, l’établissement s’est doté d’une politique sur la gestion et l’ouverture des données de la recherche, validée par le Conseil d’Administration du 25 novembre 2020 pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2021. Elle s’inscrit dans la continuité de la politique science ouverte de l’établissement entrée en vigueur au 1er janvier 2020.

Les données concernées sont les suivantes :
L’ensemble des enregistrements factuels (informations numériques, textuelles, visuelles ou sonores…) collectés, observés ou créés dans le cadre d’une activité de recherche. Ces données sont nécessaires à la construction de la recherche, à l’établissement et à la validation des résultats de recherche. Lorsque les données n’ont pas encore été traitées ou contextualisées, on parle de données brutes.
Entre données brutes et résultats finaux, les données intermédiaires résultant des transformations successives des données brutes peuvent servir de base à d’autres travaux de recherche et peuvent donc, de ce fait, être également considérées comme données de la recherche.

Les objectifs visés sont les suivants :
- assurer une gestion maîtrisée des données de recherche collectées ou produites par les agents, doctorants, étudiants de l’établissement ;
- promouvoir l’ouverture des données de la recherche tout en respectant les situations requérant des mesures de confidentialité (application du principe « aussi ouvert que possible, aussi fermé que nécessaire ») ;
- sécuriser le patrimoine scientifique de l’établissement.

Orientations générales

- Formalisation de la gestion des données, en accord avec les principes FAIR, à deux niveaux : projet de recherche et unité de recherche, en articulation avec les partenaires. Le recours aux plans de gestion de données est vivement encouragé.
- Ouverture des données  : instruction systématique de la question de la confidentialité et de l’ouverture des données pour chaque projet de recherche. Les stratégies d’ouverture préconisées reposent sur le dépôt en entrepôt de données (thématique de préférence) et la publication de Data Papers.
- Données de la recherche et activité de formation : enrichissement des enseignements s’appuyant sur la recherche avec des données ouvertes, recommandations dans le cadre des stages, formation des doctorants à la mise en application des principes de gestion et d’ouverture dans le cadre de leur formation à la recherche.
- Valorisation et réutilisation des données : réutilisation des données ouvertes dans le cadre des projets de recherche, et articulation avec les dispositifs de valorisation économique.

Afin d’accompagner la mise en œuvre, AgroParisTech développe des moyens et des dispositifs d’incitation autour des objets suivants : les infrastructures informatiques, l’accompagnement et la formation, le financement et l’évaluation de la recherche, la traçabilité et les indicateurs.

Le texte détaillé, incluant les modalités d’organisation interne, est disponible ici.

Contacts
Gaëlle.jaouen @ ecofog.gf et eva.legras @ agroparistech.fr

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2021 © AgroParisTech - Mentions légales