English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Eau et société

Mention Sciences de l’eau

Le parcours Eau et société de la mention Sciences de l’eau vise à apporter des connaissances multidisciplinaires approfondies sur les processus socio-économiques entre les hydrosystèmes et la société, ainsi que sur le cadre juridique de la gestion de l’eau. Le parcours forme des cadres et spécialistes des secteurs industriels et publics impliqués dans la gestion quantitative et qualitative de la ressource en eau et de ses usages.

Ouverture de la campagne de recrutement 2018-2019 : 12 février - 8 juin 2018 ;
date limite d’envoi du dossier : 8 juin 2018, le cachet de poste faisant foi.

Mots clés
Politiques publiques ; droit de l’eau ; économie ; gouvernance ; acteurs ; gestion financière.

Diplôme délivré par
AgroParisTech

Localisation de la formation
AgroParisTech-Montpellier, Université de Montpellier (UM2), Montpellier SupAgro

Public

Accès en M1 :

  • Diplômés d’une licence générale en : Économie-gestion, Géographie et aménagement, Sciences de la vie, Sciences politiques, Droit, Sociologie.
  • Étudiants étrangers titulaires d’une licence / bachelor (bac+3) dans des domaines équivalents.

Accès en M2 :

  • Les étudiants ayant validé leur première année de master dans la mention Sciences de l’Eau.
  • Étudiants étrangers ayant validé une première année de master (bac+4) dans des domaines équivalents.
  • Étudiants en écoles d’ingénieur ayant validé leur deuxième année (équivalent M1) dans des domaines équivalents.
  • Étudiants ayant validé un M1 dans les domaines des sciences sociales, en histoire, en anthropologie.

Modalités d’examen des candidatures  : Examen de dossier et entretien oral. Le jury de recrutement examinera votre dossier sur les bases suivantes :
- goût pour les sciences humaines et sociales,
- avoir obtenu de bons résultats dans les disciplines SHS et en français,
- avoir obtenu de bons résultats dans les autres disciplines phares du parcours,
- connaissances de base en statistique, économie, sciences de gestion,
- avoir obtenu de bons résultats dans une épreuve mettant en avant des qualités de synthèse et de rédaction,
- aptitude au travail en équipe,
- projet professionnel clair,
- forte motivation et capacité de travail,
- cohérence du parcours amont,
- Anglais : niveau B2 minimum,
- niveau C1 en Français (test officiel requis pour les candidats non-francophones).

Compétences visées

  • acquérir une connaissance large et rigoureuse des enjeux et des processus gouvernant les hydrosystèmes et leurs relations avec les territoires associés,
  • identifier les acteurs concernés par un enjeu lié à l’eau ou l’aménagement du territoire,
    faire une synthèse du contexte juridique, économique et social de cet enjeu aux échelles locale et globale en le positionnant dans le cycle de l’eau,
  • comprendre les relations entre acteurs, percevoir les divergences de représentations et en rendre compte,
  • maîtriser des méthodologies et les outils innovants en termes i) de gestion de la ressource en eau et des services associés, ii) de représentation ou de modélisation des comportements et des stratégies des acteurs, iii) d’évaluation des conséquences des forçages externes (changements climatiques, politiques publiques agricoles et d’environnement) sur les parties prenantes, les territoires de l’eau et les milieux,
  • analyser l’économie d’un projet d’aménagement,
  • retracer l’histoire d’un territoire ou d’une controverse,
  • proposer différentes modalités de concertation et les organiser en fonction du cadre réglementaire et des parties prenantes,
  • connaître les fronts de recherche relatifs à ces domaines.

Métiers

L’eau constitue un objet scientifique mais aussi social et économique particulier auquel sont associés de nombreux métiers (43% des emplois en environnement en France). Les chiffres de l’emploi dans ce secteur montrent une progression constante depuis 10 ans : au niveau européen le chiffre d’affaires dans le secteur de l’eau croît deux fois plus vite que le PIB. Cette progression s’explique, par exemple, par l’abaissement des normes de production de l’eau potable ou le renforcement des exigences de qualités des milieux aquatiques (Directive cadre européenne sur l’eau).
Le parcours a pour objectif de former des spécialistes et des cadres dans les entreprises et organisations du domaine de l’eau. Les métiers ciblés sont ceux de l’innovation et de l’expertise :

  • Ingénieur de recherche-développement dans les bureaux d’études et les entreprises gestionnaires des services,
  • Chef de projet dans les bureaux d’études, les collectivités territoriales et des structures syndicales d’aménagement des territoires,
  • Chargé de mission dans des organismes internationaux, des organisations non-gouvernementales, des établissements territoriaux,
  • Enseignant ou chercheur après une thèse de doctorat, en France ou à l’international, en ayant renforcé l’acquisition de compétences scientifiques (savoir construire une démarche scientifique, savoir réaliser une communication scientifique) et en développant les capacités d’innovation (projets scientifiques autonomes).
    La posture sociotechnique du parcours permet de cibler en particulier les deux domaines suivants :
  • L’animation d’un contrat ou d’une politique publique, de sa définition à son évaluation en passant par sa mise en œuvre. Il anime des stratégies globales de développement et de gestion d’un territoire ou d’un bassin en comprenant les enjeux physiques et techniques et en intégrant les préoccupations d’ordre économique et social ;
  • L’expertise des volets socio-économiques des projets d’aménagement, voire la structuration d’une réflexion collective aux interfaces de plusieurs expertises (techniques, économiques, sociales, juridiques) en assurant la coordination d’une équipe projet.

Parcours

Nombre d’heures de la formation : 700 (M1+M2)
Nombre de crédits ECTS : 120 (M1+M2)
Un premier objectif de la mention est de donner un socle de connaissances et de compétences interdisciplinaires à tous les étudiants, mais aussi de faire ressortir les questions scientifiques majeures en sciences de l’eau ainsi que de préparer à la diversité des métiers du domaine de l’eau. L’interdisciplinarité nécessaire pour aborder les problématiques liées à l’eau est assurée par :

  • un socle commun de 15 ECTS au premier semestre : hydrologie, hydrogéologie, hydrochimie, économie, sociologie, droit, économie, gestion, aménagement, politique, agronomie, écotoxicologie.
  • des unités d’enseignement transversales, orientées vers la professionnalisation à caractère thématique (eau) mais non disciplinaires, proposent des enseignements communs à tous les parcours tout au long de la formation, dont les enseignements d’anglais. Elles représentent de 20 ECTS à 25 ECTS selon les parcours .

En deuxième année, un renforcement des compétences en recherche scientifique (démarche scientifique, construction d’un projet de recherche, préparation aux concours des écoles doctorales et autres ….) est mis en œuvre pour les étudiants souhaitant poursuivre en recherche (thèse de doctorat).
Un renforcement des compétences en gestion et management de projet est réalisé pour les étudiants ayant une orientation professionnelle.

Pour voir la liste des UE :

Liste des UE Eau et société M1 et M2

Stage
Stage de recherche - de 4 à 6 mois.

Modalités d’évaluation
Examen écrit (1/3), projet oral (1/3), contrôle continu (1/3)

Responsables du parcours

Sophie RICHARD
UMR G-EAU "Gestion de l’Eau, Acteurs et Usages"
AgroParisTech
648, rue Jean François Breton
B.P. 44494
34093 MONTPELLIER Cedex 05
Tél. : +33 4 67 04 71 14

Marielle MONTGINOUL, Professeure consultante à Montpellier SupAgro
IRSTEA
UMR G-EAU "Gestion de l’Eau, Acteurs et Usages"
361, rue Jean François Breton
34196 MONTPELLIER Cedex
Tél. : +33 4 67 04 63 04

Marie Jeanne VALONY, Ingénieur
Institut des Régions Chaudes-Montpellier SupAgro
1101, avenue Agropolis
34093 MONTPELLIER Cedex 05
Tél : + 33 (0)4 67 61 70 00

Assistante de la formation
Valérie VALDES DI NAPOLI
AgroParisTech - Centre de Montpellier
648, rue Jean François Breton
34093 MONTPELLIER Cedex 05
Tél. : +33 -4 67 04 71 32

Établissements partenaires

Montpellier SupAgro, l’ Université de Montpellier (UM1 et UM2), l’Université Paul Valéry (UM3)

Unités de recherche associées :

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2018 © AgroParisTech - Mentions légales