English Flag

Début du MOOC le 11 avril. Inscrivez-vous !

Les inscriptions sont ouvertes !

Participez à la construction d’une planète soutenable avec AgroParisTech !

Découvrez-la sans attendre !

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Entretenir une correspondance

Parmi les six règles que le chimiste et physicien anglais Michael Faraday s’imposait depuis tout jeune, il y avait celle-ci : entretenir une correspondance.
Pourquoi le fait d’avoir une correspondance permet-il de devenir un excellent scientifique ? Bien sûr, il y a manière et manière d’avoir une correspondance, et de vagues messages, par email, sms ou autre ne nous feront guère grandir.

Mais il y a aussi des façon intelligentes de faire et, évidemment, c’est ce que fit Faraday : il avait compris que cette règle visait à élaborer un discours de qualité.

Il y a mille raisons pour lesquelles cela est utile, des raisons le fond et des raisons de communication.

Pour les raisons de fond, on doit évoquer à ce propos l’introduction du Traité élémentaire de chimie par lequel Antoine de Lavoisier réforma la chimie et engendra la chimie moderne : dans le tout début de son livre, il cite Condillac en faisant observer que la pensée, c’est les mots.

Et c’est d’ailleurs ce qui était un des objectifs de Faraday : entretenir une correspondance pour être en position d’explorer les mots, c’est-à-dire les pensées.

Il écrivait à son ami Abott... alors que celui-ci vivait à quelques centaines de mètres... et grâce à cette correspondance d’ailleurs, nous avons des traces du développement de la pensée de ce scientifique extraordinaire que fut Faraday.

Il apprit, en écrivant de façon "élevée", la précision dans les termes, qui épaula sa précision dans les manipulations.

Plus tard, d’ailleurs, quand il enseigna à tes frères et soeur, il insista sur ce point essentiel qui consiste à ne pas passer trop vite sur les mots qu’on ne comprend pas, mais, au contraire, à les examiner, à l’aide d’un dictionnaire, à les recopier, à recopier leur définition, à apprendre ces mots les uns à la suite des autre.

C’est ainsi que l’on communique bien, par oral ou par écrit, mais c’est aussi ainsi que l’on calcule bien, car le calcul est une façon abrégé d’écrire.

C’est aussi par les mots justes que l’on pense bien comme l’avait justement fait observer Lavoisier, et et c’est pour cette raison que ce conseil aida tant notre jeune Faraday, dont on ne doit pas oublier qu’il venait d’une famille extrêmement pauvre.

Faisons notre miel de son conseil : entretenons des correspondances !

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico instagram ico youtube ico dailymotion ico Suivre la vie du site


Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo Universite Paris Saclay Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2022 © AgroParisTech - Mentions légales