English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Évaluation d’un projet environnemental : trois semaines de terrain à l’international

L’équipe pédagogique du MS FNS-MI à Montpellier organise depuis plusieurs années un module de formation sur l’analyse et l’évaluation environnementale de projets et programmes de gestion de l’environnement et de développement durable à l’international. Ce module vise l’acquisition de concepts et d’une démarche d’analyse de situations d’action où les enjeux environnementaux sont importants. Il se déroule dans le cadre d’une commande locale avec des partenaires institutionnels.

Le module se déroule sur 5 semaines :
— 1 semaine de préparation à Montpellier dédiée à l’appréhension du projet et du territoire à analyser, et à l’élaboration d’un cadre conceptuel et méthodologique pour mener l’étude à bien ;
— 3 semaines de terrain centrées sur la collecte de données sous différentes formes : entretiens, observations de terrain, analyse de la littérature grise complémentaire récoltée sur le terrain, recensions diverses et données chiffrées… Cette phase de terrain est introduite par la présentation du cadre d’analyse auprès des acteurs du territoire et se conclut par une restitution des principaux résultats de l’étude. Cette restitution est l’occasion d’une interaction supplémentaire qui permet de tester la validité heuristique des analyses élaborées par le groupe.
— 1 semaine de rédaction à Montpellier permettant la mise au propre des données et la rédaction d’un rapport, produit final du module. Ce rapport est diffusé auprès des partenaires de l’étude, directement concernés par l’action sur le territoire.


Historique des stages collectifs FNS-MI :


2019 - Indonésie


Quels enjeux et quelles perspectives pour la création d’un corridor écologique pour les populations d’Orang Outan à Central Kalimantan ?

A Central Kalimantan, dans la partie indonésienne de l’île de Bornéo, WWF-Indonésie porte depuis peu un projet de corridor écologique afin de relier deux parcs nationaux, au Nord Bukit Raya Bukit Baka et au Sud, Sebangu National Park, réputés pour ses populations d’Orang Outan. Ce projet s’inscrit dans l’initiative Heart of Borneo qui vise à préserver les écosystèmes forestiers du centre de l’île et de les connecter aux autres écosystèmes forestiers encore préservés. La définition du périmètre et du contenu concret de ce projet de corridor écologique s’inscrit dans un contexte complexe de développement d’infrastructures, de concessions d’huile de palme, d’exploitation forestière et de transformation des modes de vie locaux.
Cette présentation constitue l’aboutissement d’une étude de 3 semaines conduite par les étudiants AgroParisTech du Mastère Spécialisé « Forêt, Nature, Société – Management International » (MS FNS-MI) sous la direction pédagogique et scientifique de Clément Feger et Alexandre Gaudin. Ce travail de terrain et d’analyse a eu pour objectif de proposer des premiers éléments de diagnostic territorial et d’accompagnement stratégique pour la définition de ce projet et son suivi dans le temps.
Ce travail est le fruit d’une collaboration entre AgroParisTech et le WWF-Indonésie.



2018 - Maroc


Quels enjeux et quelles perspectives pour la gestion des forêts du Haut-Atlas Oriental ?

Dans le Haut Atlas Oriental marocain, l’usage et l’exploitation des milieux forestiers, les dynamiques de développement agricole des vallées et de transformation des modes de vie ruraux et les pressions du pastoralisme ont pour effet une dégradation progressive des écosystèmes de cédraies et de formation à chêne vert et de leurs services écosystémiques (maintien des sols, rétention d’eau, biodiversité, carbone, etc…). La zone de Tounfit se trouve au croisement de ces différents enjeux.
Cette présentation constitue l’aboutissement d’une étude de 3 semaines conduite par les étudiants AgroParisTech du Mastère spécialisé « Forêts, Nature, Société – Management International » (FNS-MI, Montpellier) et les doctorants du laboratoire LITOPAD (FLSH-UM5 de Rabat). Ce travail de terrain et d’analyse a eu pour objectif de proposer des éléments de diagnostic portant sur les enjeux de la gestion collective des forêts dans la région de Tounfit.
Ce travail est le fruit d’un partenariat entre les chercheurs de différents établissements de la recherche, notamment la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université Mohammed V de Rabat, l’Ecole Française AgroParisTech de Montpellier, l’Ecole Nationale des Ingénieurs Forestiers de Salé. C’est aussi l’initiative du Laboratoire « Ingénierie du tourisme, patrimoine, et développement des territoires » LITOPAD et le Laboratoire Mixte Internationale MediTer/IRD, l’Ecole Doctorale « Aménagement, Développement et Gestion des Territoires » ADGEST et le MS FNS-MI.



2017 - Croatie


Analysis and Future of Sustainable Agriculture for Economic Development of the Dalmatian Islands : Case studies from Mljet and Korčula Islands and Pelješac Peninsula

Les auditeurs du MS FNS-MI, en collaboration avec des étudiants de la Faculté d’économie de Split ont mené une analyse territoriale dans les îles de la Dalmatie du Sud (Mjlet, Peljesac, Korcula), en utilisant le cadre analytique de « l’analyse stratégique de la gestion environnementale » (ASGE). Ce stage collectif a eu pour objectif de favoriser l’échange de connaissances entre étudiants et auditeurs du MS FNS-MI et de contribuer à l’évaluation environnementale et socio-économique de la région. Cette action renforcera la dynamique d’innovation dans les îles promue par le projet HNV-Link (H2020) et le groupe d’action locale.

Téléchargez le rapport du stage collectif 2017 : Analysis and Future of Sustainable Agriculture for Economic Development of the Dalmatian Islands : Case studies from Mljet and Korčula Islands and Pelješac Peninsula in Croatia.



2016 - Balkans


Building Geographical Indications in Western Balkans Countries. Case studies from Mljet and Korčula Islands and Pelješac Peninsula. Case studies from Kosovo and Montenegro on Sharri and Pljevlja Cheese

Le projet BiodivBalkans (2012-2016) est un programme de conservation et valorisation de la biodiversité dans les Balkans, financé à hauteur de 1,2 million d’euros par le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et mis en œuvre conjointement par l’agence de développement de la montagne albanaise (MADA) et le CIHEAM-Montpellier. Il vise à conserver et valoriser la biodiversité ordinaire issue des systèmes agrosylvopastoraux, et ce en mobilisant les signes de qualité et d’origine, et notamment les Indications géographiques.
Bien que principalement centré sur l’Albanie, le projet comporte un volet de coopération et organise en septembre 2016 des Rencontres européennes sur les signes de qualité et d’origine dans les Balkans occidentaux. Elles doivent permettre de faire le point sur l’utilisation de ces outils à des fins de développement rural et de protection de la biodiversité, dans des pays en voie d’adhésion à l’Union européenne.
La mission proposée à AgroParisTech vise à apporter une contribution à ces rencontres, au travers de l’analyse de deux cas d’étude, au Kosovo et au Monténégro.

Téléchargez le rapport du stage collectif 2016 : Building Geographical Indications in Western Balkans Countries. Case studies from Kosovo and Montenegro on Sharri and Pljevlja Cheese.



2015 - Maroc


Essor du privé dans la filière "Argan" : Dynamiques socio-économiques et conséquences écologiques

Les étudiants du MS ont réalisé une étude de 5 semaines, dont 18 jours de terrain, sur la filière de l’huile d’argan dans la plaine du Souss. Au travers d’une analyse socioéconomique du déploiement territorial de la filière, allant des collecteurs de noix aux entreprises de transformation, ils se sont intéressés aux conséquences environnementales du développement actuel de cette filière. Les résultats de cette étude ont ensuite été présentés à Marrakech auprès des partenaires du projet (Université de Marrakech, LERMA), puis à AgroParisTech sur le site de Montpellier à leur retour fin mars.


Téléchargez le rapport de stage collectif 2015 : Essor du privé dans la filière "Argan" : Dynamiques socio-économiques et conséquences écologiques.



2014 - Inde


Institutional mapping and forest landscape dynamics in the Western Ghats : Is the Forest Rights Act a major driver of forest landscape dynamics ? The case of two forests in Chamarajanagar district

Souvent présentée comme "plus grande démocratie du monde", l’Inde se caractérise par le volontarisme de ses politiques environnementales. Celles‐ci ont pour ambition de conserver des écosystèmes uniques au monde dans un contexte marqué par la densité démographique du monde rural. Y co‐existent des populations fortement précaires et des productions capitalistes articulées à des filières internationales. Dans la région des Ghâts Occidentaux (Inde du Sud Ouest), "hotspot" de biodiversité, de nombreux acteurs s’impliquent en faveur de la conservation des forêts : la puissance publique et ses administrations, des ONG nationales et internationales, des agences de développement. Ils interagissent de ce fait avec des populations rurales aux enjeux différenciés.
Cette présentation s’efforcera de mettre à jour les processus sociaux et politiques à travers lesquelles ces interventions affectent la gestion concrète des écosystèmes forestiers. Elle mettra l’accent sur l’opérationnalisation d’une législation récente, le Forest Rights Act, visant à rétrocéder des droits fonciers aux populations forestières dites "tribales".
Elle constitue l’aboutissement d’une étude de 4 semaines conduite par les étudiants du Mastère Spécialisé MNSI, en partenariat avec différents organismes indiens : le think tank d’Ashoka Trust for Research in Ecology and the Environment (ATREE) et l’Institut Français de Pondicherry (IFP). Il a également reçu le soutien financier du CIFOR et de l’ICRAF à travers le programme Sentinel Landscapes.


Téléchargez le rapport de stage collectif 2014 : Institutional mapping and forest landscape dynamics in the Western Ghats : Is the Forest Rights Act a major driver of forest landscape dynamics ? The case of two forests in Chamarajanagar district.


Consultez également les rapports de stage collectif des années précédentes :
- 2013 - Inde : How To Implement An Innovative Environmental Management Device In Kodagu.
- 2012 - Inde : Environmental prospective in Kodagu (Karnataka, India). How to enhance biodiversity and watershed resources management ?
- 2011 - Inde : Thinking the Future : Coffee, Forests and People. Conservation and development in Kodagu.
- 2010 - Maroc : Gestion des écosystèmes forestiers en contexte d’intervention publique. Le cas de la commune rurale de Skoura et du projet de gestion intégrée des forêts du Moyen Atlas.
- 2009 - Maroc : Prospective territoriale et environnementale en pays de Haha, Province d’Essaouira.
- 2008 - Maroc : Prospectives environnementales de territoire dans le Moyen Atlas. Protection de la cédraie marocaine et changement socio-spatial.
- 2007 - Maroc : Pertinence et faisabilité d’une réserve de biosphère dans les provinces d’Ifrane et de Khénifra ?
- 2006 - Cameroun : Étude de la faisabilité de plateformes de concertation autour de la ressource arborée au Nord Cameroun.
- 2005 - Cameroun : Capacité à mobiliser le MDP pour la gestion de l’arbre dans le Nord et l’Extrême Nord du Cameroun.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2020 © AgroParisTech - Mentions légales