English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Génie des Procédés et Production (GPP)

Télécharger la fiche descriptive

MOTS CLÉS

procédés, ingénierie, contrôle commande, production

RESPONSABLE DE LA FORMATION (DÉPARTEMENT)

Martine ESTEBAN-DECLOUX (SPAB)

ÉQUIPES AGROPARISTECH IMPLIQUÉES ET INTERVENANTS EXTÉRIEURS

Interne :

Nombreux enseignants du département SPAB (B.Broyart, F.Courtois, M.Decloux F.Ducept, M.Hayert, ML.Lameloise, H.Romdhana, G. Trystram, V.Athès, S.Passot, M.Moussa, C.Tréléa), SESG (G Bertolucci et C. Lecomte) et MMIP (D.Flick, H. Benkhelifat )

Externe :

Professionnels des sociétés d’ingénierie (IPSB, Maguin, GEA, Boccard) et entreprises de production (Tereos, Nestlé…)

LOCALISATION

Massy

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La dominante Génie des Procédés et Production, s’inscrit totalement dans les objectifs de la formation de l’ingénieur qui consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, systèmes et services.

Cette aptitude résulte d’un ensemble de connaissances techniques d’une part, économiques, sociales et humaines d’autre part, reposant sur une solide culture scientifique.

  • Résoudre : obligation de résultats, nécessité de faire des compromis et des hypothèses.
  • Conception, réalisation, mise en œuvre : intégralité de la démarche de l’idée initiatrice à la mise en œuvre (contrôle, maintenance, optimisation)

La dominante Génie des Procédés et Production s’appuie sur les notions déjà enseignées en tronc commun (pas de redites). Les nouveaux concepts, outils et méthodes sont appliqués sur des cas concrets. La mise en situation des étudiants par l’intermédiaire des études de cas et des projets est l’approche pédagogique privilégiée pour permettre aux étudiants de se sentir plus opérationnels dès le début du stage de fin d’études.

L’aspect management est pris en compte dans une optique d’ingénieur-manager d’une part, en suivant un enseignement spécifique "Management des équipes de production", et d’autre part, par la mise en œuvre de méthodes telle que la gestion de projet, la gestion des services techniques (maintenance), l’audit et l’expertise techniques (et bien d’autres méthodes), intégrées dans les autres enseignements.

COMPÉTENCES CŒUR DE MÉTIER DE LA SPÉCIALITÉ

Dans le cadre de la dominante, les étudiants acquièrent une compétence technique reconnue, complétée de compétences managériales :

  • Disposer d’une solide connaissance en Génie des procédés (opérations unitaires, contrôle-commande des procédés), permettant de fournir une réelle capacité d’analyse et d’expertise sur les procédés,
  • Savoir concevoir des unités de production (ingénierie) en prenant en compte les aspects qualités du produit, procédés à mettre en œuvre, réglementation environnementale et sécurité du travail
  • Savoir manager des équipes de production.

Ces compétences sont nécessaires dans de larges secteurs que ce soient les industries alimentaires, biotechnologiques, ou les entreprises de la cosmétique et la chimie verte.

Bien-sûr, pour de nombreux domaines, l’étudiant aura juste eu une initiation à l’ensemble de ces méthodes et elles ne se développeront réellement qu’au cours de sa vie professionnelle.

DÉBOUCHÉS ET EMPLOIS

Les étudiants occuperont des postes dans des unités de production (responsable d’ateliers de production et d’usine), dans des sociétés d’ingénierie et les services d’ingénierie des grandes entreprises, et dans des centres de recherche impliqués dans la mise au point de procédés ou leur optimisation.

Les étudiants pourront s’orienter vers le secteur des IAA mais également de plus en plus dans les secteurs des biotechnologies, des énergies renouvelables et de la cosmétique.

RECRUTEMENT

Effectifs et mode de candidature

25 étudiants maximum.

Admission soumise à une sélection en cas de surnombre d’inscrits. Sélection par lettre de motivation remise à l’inscription et éventuellement entretien.

Prérequis éventuels

Le choix de cette dominante est cohérent avec le suivi du domaine D2. Pour les étudiants venant d’autres domaines, nécessité de montrer la cohérence de ce choix avec le projet professionnel.

CONTENU ACADÉMIQUE, STRUCTURE ET MODALITÉS PÉDAGOGIQUES (CRÉDITS ECTS)

Tronc commun

La formation propose une série d’unités d’enseignement (système modulaire de chacune 3 ECTS) mettant toutes en œuvre des études de cas pour permettre aux étudiants de se sentir opérationnels.

Voici les principales unités d’enseignement proposées :

- Dimensionnement et exploitation d’opérations unitaires du génie industriel alimentaire : enseignement centré autour d’un projet permettant de mettre en pratique sur des problématiques industrielles les connaissances théoriques fournies lors des cours de Génie des Procédés en 1A et 2A. Y sont abordées conjointement les problématiques de dimensionnement et de définition des conditions optimales de fonctionnement des procédés en intégrant dans la définition de ce critère d’optimalité des notions relatives à la qualité sanitaire et organoleptique des produits traités et à la rentabilité technico-économique du procédé étudié.

- Ingénierie, conception et réalisation d’unités industrielles de production : l’ingénierie est avant tout la mise en œuvre d’un projet. Quelle que soit la taille du projet et son domaine d’exercice (construction d’une usine, rénovation d’un atelier, adjonction d’une partie d’atelier…), la méthode d’approche est la même. L’enseignement est organisé autour de conférences sur l’ingénierie et d’un projet où les étudiants répartis en 2 sociétés concurrentes répondent à un cahier des charges précis de conception d’une usine.

- Analyse et expertise de procédés : dans le travail de l’ingénieur, une partie importante des activités relève de l’expertise et du diagnostic aussi bien au stade de la conception du procédé que celui de l’exploitation des opérations. Divers points de vue sont mis en œuvre pour réaliser ces analyses : l’énergie, l’hygiène et la microbiologie, l’environnement, les mécanismes de transfert, la maintenance, les hommes et les aspects socio-techniques, le point de vue économique. Construit sur un partage d’expériences, cet enseignement propose une réflexion sur ces sujets d’expertise et de diagnostic.

- Gestion et maintenance d’ateliers industriels : l’exploitation et la conduite d’un atelier de production sont des fonctions essentielles de l’usine et c’est souvent un des premiers emplois de nombreux ingénieurs (responsable de production). L’enjeu de la gestion d’atelier est de trouver les conditions de fonctionnement les meilleures, optimisées, de l’exploitation de la production.

- Management des équipes de production : présentation des méthodes de management visant à optimiser le fonctionnement d’un site. Découverte des différents aspects au travers de jeux de rôle et de témoignages d’industriels.

Parcours proposés

L’étudiant construit son parcours en sélectionnant des UE proposées par la dominante Génie des Procédés et Production mais aussi proposées par d’autres dominantes.

Enseignement optionnel

Il est également possible de choisir des enseignements répondant mieux au projet professionnel et proposés par d’autres dominantes

Stage

De nombreux industriels transmettent des offres de stage de fin d’études (6 mois de mars à fin aout) pour des étudiants ayant cette formation en procédés sur des sujets très divers tels que l’amélioration des unités de production ou d’un procédé précis, la participation à la conception d’une nouvelle ligne ou unité de production. Les étudiants sont également invités à faire une recherche par eux-mêmes car de plus en plus d’entreprises mettent en ligne les offres sur leur site.

Projet

Le projet (équivalent de 8 semaines à temps plein) permet de combiner l’ensemble des connaissances théoriques et méthodiques de la dominante. Par groupe de 2 étudiants, il est encadré par 1 ou 2 sur des sujets en collaboration avec le monde industriel ou des équipes de recherche.

L’évaluation est faite sur la base d’une soutenance orale et d’un rapport écrit. Des réunions d’avancement intermédiaires, permettront de faire un bilan par rapport aux objectifs définis

Modalités d’évaluation

Chaque unité d’enseignement définit les règles de validation au démarrage. Très souvent l’évaluation se base sur le rendu d’un travail de projet (rapport écrit et exposé oral)

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales