English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

L’université Paris-Saclay voit officiellement le jour le 5 novembre 2019

AgroParisTech en est l’un des membres fondateurs

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

L’affichage graphique de résultats

Le blog de Herve This : http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html->http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html]
Des reactions ? Ecrivez a icmg chez agroparistech.fr

Que nous le voulions ou non, l’oeil qui arrive sur une page s’arrête en priorité aux éléments saillants : un titre, une figure. Et, mieux, s’il y a de la couleur, dans une page de texte, c’est vers la couleur que va l’oeil. Autrement dit, les figures sont essentielles, dans les articles, et il y a lieu de les faire bien.
La plus élémentaire des fautes, c’est le diagramme sans indication des axes. Puis, dans l’ordre de gravité décroissante, il y l’absence de barres d’incertitudes, les affichages de chiffres non significatifs, la difficulté à lire des repères numériques des axes, des courbes qui ne correspondent pas à un modèle théorique, des unités inappropriées, des difficultés à lire, une légende insuffisante, des crédits manquants dans une légende...

Reprenons tout cela calmement.

Dans une figure, il y a d’abord une intention de montrer un phénomène, un résultat. Et plus on mettra de soin à faire une figure, plus elle sera vue. A cette fin, il y a lieu d’utiliser des couleurs, non pas pour la partie insignifiante du schéma, mais pour les courbes éventuelles. Et plus les couleurs seront vives, plus on les verra. A l’opposé, les axes ne sont qu’un cadrage, et il y aura de l’élégance à les faire figurer aussi fin que possible : 0.1 point est un bon choix.

Mais, on le répète, les choix devront bien distinguer le contenu et la communication : le premier doit (évidemment) être sain, et la seconde devra (évidemment) être honnête, loyale.

Dans ce diagramme, il y aura des points de donnée, qui méritent des symboles bien choisis, notamment en fonction des barres d’incertitudes que l’on voudra montrer. Evidemment, pour que les points de donnée soient visibles, il y aura lieu de les faire assez gros... mais alors, si les barres d’incertitudes sont petites, il y aura lieu de signaler dans la légende qu’elles sont éventuellement sous les points.

Pour les axes, ils s’imposent dans un diagramme x-y, mais on peut aussi imaginer un histogramme avec des barres de couleur. Personnellement, je n’aime pas les histogrammes à secteurs, parce qu’ils ne permettent pas d’afficher les incertitudes.

Pour en revenir aux diagrammes x-y, il y débat, mais beaucoup considèrent qu’ils ne doivent être utilisés que lorsqu’il y a une relation de causalité entre x et y.

Pour ces diagrammes, il y a lieu de faire figurer des graduations majeures et mineures, en indiquant bien les unités. Le point 0 devrait être sans décimale, parce qu’il ne correspond pas à une mesure, de sorte qu’il n’y a pas lieu d’indiquer à quelle précision il est nul. Pour les noms des variables, ils doivent être suivis des unités, comme dans "temps (s)", et, évidemment, il faut des unités du Système international, ou, à défaut, des multiples ou des sous-multiples de ces dernières. Quelle fonte pour ces indications ? Certains conseillent le gras, mais, en tout cas, il faut éviter le souligné (que l’on n’utilise que si l’on n’a pas d’italiques) ou l’italique, qui est réservé aux quantités. A noter que certaines expressions, telles que l’absorbance, le pH n’ont pas d’unités, et ne doivent pas être assortis d’un "u.a" (ou a.u. en anglais). Enfin, la même fonte et la même typographie doivent se retrouver sur toutes les figures d’un article, et, mieux, d’un numéro de journal tout entier.

Pour les barres d’incertitudes (un nom préférable à "barres d’erreurs"), elles sont essentielles, comme dit plus haut, parce que ce sont elles qui permettent de distinguer des différences éventuelles. Elles ne pallient pas une bonne analyse statistique, mais sont la première des choses à faire pour permettre d’estimer les résultats. Les spectres ou des données brutes d’appareil ne sont pas assorties de barres d’incertitudes, par convention, mais tout diagramme qui fait usage des données de ces enregistrements doit obligatoirement en porter. Pour le choix de ces valeurs on pourra prendre soit l’écart-type, soit l’estimation de l’incertitude, mais on pourra aussi afficher l’intervalle de confiance à 95 %. Et l’on se reportera utilement au GUM (Guide des unités de mesure) du Bureau international des poids et mesures (BIPM) pour bien calculer ces valeurs.

Entre les points de donnée, faut-il tracer des courbes ? Pour répondre à cette question, il y a lieu de s’interroger : voulons-nous produire des résutats ou des interprétations ? Pour des résultats, aucune courbe ne doit relier les points. Car une courbe est une interprétation, laquelle ne doit pas être un ajustement aveugle, mais fondée sur un modèle. Veut-on simplement relier des suites de points pour les faire mieux apparaître ? Alors des lignes brisées s’imposent.

Et l’on pourrait sans doute continuer à donner des conseils, mais avec tous les précédents, nos figures seront déjà "raisonnables".

Dernière minute : la revue Nature se fend d’un éditorial pour dénoncer les modifications d’images par des logiciels de retouche de photographies. Par exemple, pour des pistes de séparation de protéines sur gel. Ceux qui retouchent les images ne le font pas tous en vue de frauder, mais c’est en tout cas une bonne pratique que de signaler une retouche éventuelle.

Ref : Prashant Kamat, Gregory V. Hartland, Graphical excellence, The Journal of Physical Chemistry Letters, Editorial, 2014, 5, 2118-2120.
Nature Editorial, Image doctoring must be halted, Nature News, 2017, 546, 7660, June 28, doi:10.1038/546575a

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales