English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt.

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

L’université délivre la nécessaire théorie

Oui, ces billets n’engagent que moi :
voir le blog http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html
Mais j’invite tous ceux qui veulent faire mieux (ce qui est mieux que faire seulement bien) à m’aider, en me proposant des améliorations : icmg chez agroparistech.fr

Note préliminaire : j’ai résolu de considérer les étudiants comme de jeunes collègues, ou, mieux, comme des collègues, mais pour les besoins de clarté, dans ces billets consacrés aux études, j’utilise l’expression "jeunes collègues" pour désigner les étudiants, et professeurs pour désigner les "professeurs", sans distinction de grade.

Alors que je propose (depuis longtemps) de bien séparer technique, technologie et science, avec l’argument que cela aide les jeunes collègues, je reçois le message suivant, suite à la diffusion d’un document où j’expliquais la chose :

I am struck by your separation of science and technology, as that is something that I noticed in coming back to an academic setting after working in the food industry for several years. Research in the university is more about science and discovering new things, while my job in the industry was more about getting to a final product using other people’s discoveries. However, sometimes the lines are not so clear and the university goes directly to application or the industry tries to discover new things while applying them, and I think the quality is higher for both if the objectives are clear and separated.

[Je suis frappé par votre différence entre science et technologie, car c’est quelque chose dont je me suis bien rendu compte en revenant dans un milieu universitaire après avoir travaillé dans l’industrie alimentaire pendant plusieurs années. La recherche dans les universités est plus de nature scientifique, avec des découvertes, tandis que, dans l’industrie, je devais arriver à des produits en utilisant les découvertes faites par d’autres. Toutefois les lignes ne sont parfois pas si claires, et l’université peut aller vers les applications, ou l’industrie peut chercher à faire des découvertes pour les appliquer, et je pense que l’on améliorera les activités si les objectifs sont clairs et distincts.]

J’apprécie doublement ce message :
1. mon jeune collègue comprend la différence
2. le fait que mon jeune collègue vienne de l’industrie lui permet de mieux apprécier la différence, mais, de ce fait, permet à ses camarades de mieux la comprendre, aussi.

Cela étant, il faut quand même quelques commentaires :
- il y a l’expression "academic setting", qui semble assimiler l’université à la science ; en réalité, l’université doit aussi se préoccuper de technologie, puisqu’elle cherche à donner un métier aux jeunes collègues, notamment par les instituts universitaires de technologie ou par les "polytechs"
- oui, son travail dans l’industrie consistait effectivement à arriver à des produits nouveaux à partir des découvertes faites par d’autres (et plus précisément par des scientifiques)
- des lignes pas si claires ? Oui, et c’est précisément la raison je propose de toujours bien se situer les projets, les activités
- l’industrie qui fait de la science ? pourquoi pas, mais c’est bien difficile, et, d’autre part, quand on observe l’industrie alimentaire, on s’aperçoit que les programmes ne sont jamais suffisamment longs pour que cela aboutisse ; pourquoi ne pas plutôt établir des relations avec des laboratoires de recherche scientifique, qui font cela bien mieux ?
- l’université qui fait de la technologie ? pourquoi ne pas plutôt le confier à des sociétés, qui seront bien plus efficaces ?

Enfin, ce message montre plus clairement une mission des études supérieures universitaires, à savoir qu’il faut conduire les jeunes collègues à se doter d’outils théoriques. Ils en feront usage, ensuite, dans l’industrie. Bien sûr, on peut difficilement envisager que tous aillent d’abord travailler dans l’industrie pour mesurer, apprécier, la nécessité d’un bon bagage théorique... mais après tout, on a les stages pour cela, non ?

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales