English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

AgroParisTech - Université Paris-Saclay

AgroParisTech en est l’un des membres fondateurs

Informations Coronavirus

Dispositions prises par AgroParisTech au 13 mars 2020

Taxe d’apprentissage 2020

Réforme de la taxe d’apprentissage : c’est avec votre soutien que nous formerons ensemble les talents pour un avenir durable !

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

La question stratégique

Oui, ces billets n’engagent que moi :
voir le blog http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html
Mais j’invite tous ceux qui veulent faire mieux (ce qui est mieux que faire seulement bien) à m’aider, en me proposant des améliorations : icmg chez agroparistech.fr

Comment choisir les phénomènes que l’on veut explorer, sous-entendu parce qu’ils sont prometteurs de découvertes ?
La question est difficile, et le recours à l’histoire des sciences est utile. Par exemple, récemment, il y a eu ces prix Nobel donnés à la découverte du graphène ou des fullérènes. Dans les deux cas, il a fallu des moyens d’observation nouveaux pour voir des objets qui étaient sous nos yeux. Sous nos yeux, mais pas observables avec les outils d’observation anciens. On conclut que la mise au point d’objets qui s’apparentent aux microscope est utile pour la découverte scientifique.
Un autre cas est celui des formalismes, et, là, il s’agit plutôt d’abstraire et de généraliser, comme disaient les logiciens. Sur le cas de la chimie supramoléculaire ou des dynamères, où Jean-Marie Lehn a excellé, je crois que l’on peut décrire le mécanisme du travail par : considérer tout résultats expérimental, tout fait expérimental, tout fait de calcul, comme des cas particuliers dont il faut inventer des cas généraux.
Dans ce mouvement, on décrit un objet par un cadre général, une théorie, et le fait qu’un formalisme soit comme une machine à calculer qui permet à celui qui tient la manivelle de produire des formules nouvelles, qui correspondront ou non à des objets. Si l’on tombe sur des objets connus, alors on aura décrit ces dernier et trouvé des relations. Si l’on tombe sur des objets inconnus, on les cherchera, et parce qu’on les aura vus par avance, on les découvrira. C’est en quelque sorte le mouvement qui porta Dmitri Mendeleiev vers de nouveaux éléments.
Il existe un troisième cas, à savoir affiner les analyses des phénomènes pour voir en quoi ils échappent aux descriptions théoriques, et ce troisième cas se rapproche du premier. Par exemple, l’emploi des méthodes de dynamique moléculaire pour le calcul de la capacité calorifique de l’eau ne trouve la valeur expérimentale qu’à 25 % près. C’est la preuve qu’il y a à travailler pour réformer cette technique qui reste insatisfaisante.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2020 © AgroParisTech - Mentions légales