English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

L’université Paris-Saclay voit officiellement le jour le 5 novembre 2019

AgroParisTech en est l’un des membres fondateurs

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Les méfaits du « tangent skimming », ou pourquoi l’analyse chimique est une merveilleuse activité

Les billets donnés ici n’engagent que leur auteur (Hervé This), et n’expriment pas l’opinion de ’institution qu’est AgroParisTech.
On devra les lire en sachant que j’ai pour devise "Le summum de l’intelligence, c’est la bonté et la droiture". Autrement dit, si mes propos offensent, mes excuses sont présentées par avance.
Des réactions ? Ecrivez à [ icmg chez agroparistech.fr->icmg chez agroparistech.fr

Lors de travaux d’analyse chimique, les appareils produisent fréquemment des « spectres », avec de très nombreux signaux. Pensons à une ligne horizontale qui se met parfois à partir vers le haut avant de revenir à la ligne de base, ce qui forme une sorte de paysage avec des plaines qui séparent des montagnes.
Plus concrètement, en voici un :

Les constructeurs d’appareils d’analyse chimique équipent ces appareils de programmes pour aider les utilisateurs, et ces programmes analysent les spectres du mieux possible. Toutefois, j’espère ici aider les étudiants en leur signalant que l’automatisation a ses écueils. Et la présente discussion veut en montrer un.
Souvent les programmes d’interprétation des spectres mettent en oeuvre une méthode nommée « tangent skimming », qu’ils appliquent quand un signal comporte un épaulement, comme dans le suivant :

Dans un tel cas, le programme qui applique un algorithme de « tangent skimming » cherche la droite tangente au signal le plus grand, et il prend la partie qui se situe au dessus de cette tangente (en analyse chimique, c’est la surface des signaux qui est généralement importante).
Par exemple, sur la figure suivante, l’écrémage ne retient que la partie au dessus de la droite.

On comprend que cette procédure soit déficiente : autant elle est acceptable pour le signal de gauche, autant elle est mauvaise dans le signal de droite, où presque la moitié du signal est perdue ! Décidément, le diable étant caché derrière le moindre détail expérimental, à nous d’avoir le courage, l’intelligence, de le débusquer. Et c’est ainsi que l’analyse chimique, au lieu d’être une routine sans intérêt, devient un travail passionnant.
Et si cela valait pour toutes les activités ? Et si l’ennui venait moins de l’uniformité que de la désinvolture ? Et ne pourrions nous admettre enfin que le monde n’a aucun intérêt, et que l’ « intelligence » que l’on y trouve n’est autre que celle qu’on y a mis ?

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales