English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Liste des programmes et des expertises

Les politiques d’aménagement et de développement local prônent depuis plusieurs décennies maintenant l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies locales concertées. En France, la décentralisation, qui accroissait les responsabilités des collectivités territoriales, s’est accompagnée de diverses formes de participation des acteurs socio-professionnels ou associatifs à la définition des finalités ou des moyens des programmes locaux, voire d’association à leur mise en œuvre. Les démarches d’actions collectives et partenariales se généralisent, sous l’effet de nouvelles normes d’action (la gouvernance, la participation, le développement durable) ou de formes archétypales (les « chartes », qui tendent à envahir tout le champ de l’action publique ou collective).

Chartes

A la confluence des préoccupations de gouvernance et des nouvelles formes d’action publique, les chartes expriment un accord programmatique (portant sur les règles d’interaction, sur les principes d’intervention, ou sur les actions elles-mêmes) entre partenaires de statuts divers. Nous cherchons à comparer divers types de chartes dans le domaine du développement territorial (chartes de PNR, chartes de pays, chartes pour l’environnement, chartes paysagères…) afin d’en mesurer la portée exacte : types de partenaires et modalités d’association, engagement respectif (portée juridique éventuelle et respect des dispositions de la charte par les signataires), modifications induites dans les modes de traitement des problèmes, les relations entre partenaires et leurs modes d’intervention respectifs.

Stratégies locales de développement durable

Cette analyse de démarches partenariales est élargie à l’élaboration de stratégies locales de développement durable (de type agenda 21 locaux), dans le prolongement des travaux engagés sur le tourisme durable. Cela permet de rendre compte des politiques locales visant à la prise en charge d’objets environnementaux (le paysage, la biodiversité…), et de souligner la manière dont ces objets peuvent susciter et faciliter – ou non – l’instauration d’un débat sur les orientations de développement du territoire.
L’analyse du territoire et des mécanismes de développement qu’il donne à saisir incite à appréhender le territoire comme un substrat social et relationnel. Nous nous intéressons à la caractérisation spatiale des liens sociaux. Il s’agit en d’autres termes de qualifier la traduction spatiale des relations sociales et de comprendre la manière dont ces dernières évoluent dans la perspective d’un développement territorial durable). Notre démarche vise ainsi, à partir des observations de terrains, à identifier ce capital social (forme, nature, stabilité, pérennité des liens sociaux) et sa portée en termes d’action collective. Cette question de l’identification des relations sociales trouve un écho favorable dans un cadre plus pragmatique d’accompagnement des jeux d’acteurs.

Démarches participatives

La question de la participation des acteurs à l’élaboration de projets de territoire est également traitée par l’expérimentation et l’analyse de l’usage de représentations spatiales comme support d’interaction et de négociation. Sur la base de travaux antérieurs, le rôle potentiel des NTIC dans la mise à disposition de l’information géographique et dans l’animation des discussions entre acteurs est approfondi. La posture de recherche que nous privilégions est celle de catalyseur de démarches participatives. Nous appuyant sur une méthode de diagnostic territorial, nous visons à l’élaboration d’une vision partagée du territoire à partir de l’énonciation des représentations des acteurs. Les cartes à dire d’acteurs, les dessins et autres productions iconographiques, la photographie et l’usage des représentations spatiales constituent autant d’outils autour desquels nous mobilisons les acteurs parties-prenantes pour faire émerger des objectifs communs.

Programmes

Chartes

« Evaluation de la charte de Bergerac du point de vue de la concertation, la participation et la représentation des publics », recherche dirigée par A. Faure (Labo EthnoBioGéo, MNHN), dans le cadre du programme Concertation, décision, environnement du ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement, (2001 – 2002).
Dix ans après le sommet de Bergerac, qui a solennellement porté sur les fonds baptismaux la charte de la vallée Dordogne, retour sur le processus d’élaboration de ce document, les conditions d’engagement des participants et les effets produits par ce document et le processus qu’il incarne. Analyse de la portée et de l’efficacité de cette charte et des effets de la méthode d’animation ; réflexion sur l’évaluation de ce type de démarche.

« La gouvernance performative, impasse ou étape vers le développement durable », recherche sous la direction de M. Tapie-Grime (CERAL, Université Paris 13), dans le cadre du programme Politiques territoriales et développement durable des ministères de l’équipement (PUCA) et de l’écologie et du développement durable (SRP), (2003 – 2005).
Analyse comparée des modalités d’élaboration de trois projets locaux de développement durable, sous la forme respective d’une charte de pays (Marennes-Oleron), d’une charte forestière de territoire (Massif de Sénart) et d’une charte municipale de l’environnement (Montreuil), des logiques d’engagement et des effets de changement qui s’y manifestent.
Chartes de territoires, territoires de charte
Accord local - contrat moral

Stratégies locales de développement durable

« Vers un tourisme durable ? Evaluation de démarches territoriales et sectorielles d’actions concertées », recherche sous la direction de J.P. Céron (CRIDEAU, Université de Limoges), en collaboration avec l’Université du Mans, le Cemagref, l’ENITA de Clermont, l’ENGREF (POP’TER).
Analyse d’accords locaux de tourisme durable, par cinq études de cas dans le Massif Central : mise en œuvre de la charte européenne du tourisme durable dans le parc national des Cévennes, Opération grand site des gorges du Tarn et de la Jonte, organisation des acteurs touristiques dans les Combrailles, dans la chaîne des Puys et le long du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Analyse des modalités de coordination des acteurs (processus, motivations, dispositifs mis en place) et des difficultés rencontrées.
Fonctions d’accueil des territoires ruraux ; cycle de trois séminaires organisés respectivement par l’ENITA de Clermont-Ferrand, le Cemagref et l’ENGREF en 2001 et 2002 (actes parus en 2002 et 2003 aux éditions de l’ENITA Clermont-Ferrand) :

  • Les nouveaux arrivants
  • Territoires ruraux et nouveaux venus
  • Les politiques d’accueil.

“Liens sociaux et développement durable des territoires. Eléments d’analyse à partir de l’approche théorique du capital social”, (2004-2005). Recherche sous la direction scientifique de V. Angeon (ENGREF) et J. M. Callois (Cemagref) pour le MEDD. [ Rapport capital social ]

"Quel mode de régulation et de gestion durable des ressources forestières pour la biodiversité ? Une analyse à partir de la coordination locale" (2006-2008). – Recherche sous la direction scientifique de V. Angeon et A. Caron (ENGREF) dans le cadre de l’appel d’offre du GIP Ecofor : Biodiversité et gestion forestière, Enjeux écologiques et sociaux. [ Projet forêt ]

Démarches participatives

« Joystic. Usage raisonné des représentations spatiales comme objets intermédiaires dans les projets de développement participatif » (2002-2005). Recherche sous la responsabilité de S. Lardon (INRA/ENGREF). Appel d’offres Société de l’Information du CNRS. [ Rapport_joystic ]

Séminaire CNRS-CASSINI (France)- CRG (Canada) (2005) [ CQFD ]
Conférence québéco-française pour le développement de la géomatique : Représentations spatiales et démarches participatives. Séminaire de travail des 30/31 mai et 1 juin.

« Démarche d’évaluation du rôle des technologies de l’information géographique pour la concertation dans des projets environnementaux : Développement d’une méthode générique et application à des études de cas » (2003-2005). Recherche sous la responsabilité de Pierre Maurel (Cemagref). Programme de recherche MEDD - Conceration, Décision, Environnement.

« Construction collaborative d’objets géo-graphiques » (2003-2004) – Recherche sous la responsabilité de S. Lardon et F. Le Ber. Rapport de fin d’action pour le RTP 37 du CNRS. [ Rapport de fin d’action ]

Expertises

Guide des chartes forestières

Thèses

Thèse en cours

Claire Planchat (2005-2008) : Usages des représentations paysagères dans les démarches participatives de gestion concertée du paysage. Analyse du processus et production d’outils. Co-directeurs de thèse : Y. Michelin (Enitac), S. Lardon (INRA-ENGREF).

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales