English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt.

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

"On démontre que"

Oui, ces billets n’engagent que moi :
voir le blog http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html
Mais j’invite tous ceux qui veulent faire mieux (ce qui est mieux que faire seulement bien) à m’aider, en me proposant des améliorations : icmg chez agroparistech.fr

Note préliminaire : j’ai résolu de considérer les étudiants comme de jeunes collègues, ou, mieux, comme des collègues, mais pour les besoins de clarté, dans ces billets consacrés aux études, j’utilise l’expression "jeunes collègues" pour désigner les étudiants, et professeurs pour désigner les "professeurs", sans distinction de grade.

J’ai toujours été très ennuyé par les cours qui comporte des "on démontre que", et j’étais ennuyé parce que finalement, avec cette pratique, on arrive empiler une série d’informations auquel il faut croire, ce qui contredit mon envie de vouloir comprendre. Le "on démontre que", c’est au fond une mauvaise habitude que les professeurs donnent aux jeunes collègues, puisqu’elle les habitue à accepter des choses sans les comprendre, alors que précisément on voudrait le contraire, à savoir des esprits précis, rigoureux, analytiques.
Je comprends évidemment qu’il faut faire le gros avant le détail, et que l’on a parfois intérêt à savoir à conduire une voiture avant d’en vouloir démonter le moteur. Je comprends que l’on a pas intérêt à se perdre dans les détails si l’on veut parcourir un peu de chemin, et je comprends que les cours professés doivent donner une perspective rapide, survoler en quelque sorte avant que le chemin ne soit parcouru plus en détail. Je comprends donc les "on démontre que", à condition que l’on m’invite ensuite à y revenir. Et surtout, j’accepte le "on démontre que" si l’on m’a averti dans quel état d’esprit je devais être vis-à-vis de ce que je reçois. Si l’on m’a dit que l’on va découvrir généralement un sujet, alors j’admets de ne pas me perdre les détails avant d’avoir regardé la généralité, mais il faut que le jeu soit clair, et au fond, j’observe que nos jeunes collègues ont raison de se plaindre que trop souvent, le jeu ne soit pas clair. On se lance en quelque sorte sans réfléchir.
Oui, nos jeunes collègues ont bien raison de demander que les études qu’on leur propose de faire soient précédées de contextualisation, de cadrage, de mise en perspective... Utilisez les mots que vous voudrez : la demande est claire.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales