English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt.

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Plutôt réfuter que confirmer

Quelles bonnes pratiques pour l’étape d’induction de mécanismes en vue de constituer une théorie à partir des lois synthétiques obtenues ?
Nous avons caractérisé quantitativement un phénomène et obtenu une foule de données qui ont été réunies en lois synthétiques. Nous avons donc un ensemble d’équations qui doivent nous guider dans le choix des mécanismes. Comment trouver ceux-ci ?
Je propose de ne pas confondre le comment et les bonnes pratiques. Et je dois avouer, que, à ce propos, je crois le problème si contraint que je vois mal la possibilité de mauvaises pratiques. Mais je me trompe peut-être, et l’histoire des sciences révélera peut-être des cas où l’on a mal fait.
Cette observation est d’ailleurs d’une grande généralité, et je rappelle qu’il ne s’agit pas là de critiquer nos prédécesseurs, mais de voir surtout comment leurs erreurs pourraient nous guider.
D’ailleurs, on peut aussi voir comment les succès de nos prédécesseurs peuvent nous guider. Et c’est ainsi que l’on commencera par rappeler les travaux d’Enrico Fermi, qui fut logiquement conduit, parce que les équations l’y invitaient, à postuler l’existence d’une particule qu’il nomma « neutrino » et qui fut ensuite découverte. Dans un autre ordre d’idées, ce sont des « équations » qui ont conduit Dmitri Mendeleïev à prévoir l’existence de nouveaux éléments chimiques.
Des erreurs ? La principale est peut-être celle de Lord Rutherford, qui, au tournant du vingtième siècle, déclara que la physique était terminée, que l’on avait tout découvert. Puisque par principe nos théories sont insuffisantes, c’est l’écart aux équations, aux lois, qui nous intéresse, qui doit nous retenir, qui doit concentrer notre activité, et conduire à réformer nos idées de mécanismes. C’est donc une bonne pratique que de ne jamais chercher à confirmer une théorie, mais de toujours chercher à la réfuter.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales