English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt.

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Quelle température dans les aliments ?

Il y a des données techniques éclairantes, mais mal connues. Pourquoi ne pas les partager ? Leur prise en compte conduit à la fois à des techniques rénovées et à des changements utiles de mentalité.

Examinons donc par la question : quelle est la température dans les aliments ? Sans soutien théorique, on serait tenté de faire des expériences... bien inutiles ! De même que l’on aura raison de penser que "les calculs nous sauvent toujours", on sera avisé de croire que l’analyse théorique s’impose absolument avant toute expérimentation, même si l’on veut seulement être réfuté par l’expérience, dans un sain mouvement scientifique.
Pour répondre à la question posée, il faut une donnée de base : tant que de l’eau est liquide à la pression atmosphérique, sa température est inférieure à 100 degrés. Et c’est ainsi que si l’on met une boule de pâte à pain dans un four à 250 degrés, certes la surface de la boule est rapidement portée à cette même température de 250 degrés, mais puisque l’intérieur contient de l’eau liquide, la température de l’intérieur est inférieure à 100 degrés. Après un moment, une croûte se forme : à l’extérieur de la croûte, la température est de 250 degrés, mais au niveau exact de l’intérieur de la croûte, la température n’est que de 100 degrés. Et cette croûte on n’a que quelques millimètres d’épaisseur après plusieurs dizaines de minutes. En effet, l’évaporation de l’eau (de la croûte) consomme beaucoup d’énergie, de sorte que cette évaporation consomme de l’eau liquide, mais maintient la température à 100 degrés. L’analyse vaut pour l’augmentation de température dans une casserole : quand on commence à chauffer, l’énergie donnée par la source de chaleur passe à la casserole, qui la transmet en partie à l’eau : la température de l’eau augmente, en même temps que l’eau commence à s’évaporer davantage. Puis vient un moment où la température atteint 100 °C, et alors l’eau bout ; toutefois l’évaporation de l’eau consomme tant d’énergie que le flux ne suffit pas à augmenter la température de l’eau, qui reste à 100 °C tant qu’il y a de l’eau liquide.
Pour en revenir à la boule de pâte à pain, il faut se représenter qu’au début de la cuisson, la température est partout égale à la température ambiante, c’est-à-dire en pratique environ 20 degrés. Quand on enfourne la boule de pâte, la température à la surface augmente progressivement et il est vrai que de la chaleur s’introduit progressivement dans la boule de pâte. Mais, pendant un long moment, la température à coeur ne change pas et reste égale à 20 degrés. Quand la température atteint les 250 degrés à la surface et que la croûte se forme, il y a donc à partir de la surface de 250° pour la surface extérieure, 100° pour la surface intérieure de la croûte et une température qui diminue jusque non pas exactement 20° mais guère plus, et c’est ainsi que après des dizaines de minutes, la température à coeur augmente péniblement de 20 à 30, 40, 50, 60 et 70° et guère plus. Je n’ai pas mesuré la température à coeur d’une boule de pâte à pain, mais je l’ai fait pour des soufflés d’une dizaine de centimètres de diamètre. Pour ces derniers la température à cœur atteignait à peine 65° après 45 minutes de cuisson, ce qui correspond à un intérieur très moelleux, quasi liquide, un peu comme une omelette.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2018 © AgroParisTech - Mentions légales