English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

L’université Paris-Saclay voit officiellement le jour le 5 novembre 2019

AgroParisTech en est l’un des membres fondateurs

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Spécialisation Gestion du Vivant et stratégies patrimoniales

Troisième année de spécialisation organisée par l’UFR GVSP.

Responsables : H. Ollagnon, A. de Montbel

Contexte et objectifs

La dominante d’approfondissement GVSP a pour objectif la formation théorique et opérationnelle d’« ingénieurs généralistes », maîtrisant les concepts, méthodes et procédures de co-expertise stratégique (comme l’ audit patrimonial) dans les champs de l’action en univers complexe, de la gestion du vivant et du développement durable.

Ils associent à leurs compétences techniques, économique, politiques et humaines, une capacité d’écoute, de recueil, d’intégration des approches sectorielles (écologiques, économiques, techniques, administratives) et des expertises pragmatiques des acteurs concernés, pour faire émerger des conceptions et des stratégies négociées de changement. Par des démarches adaptées facilitant l’implication de tous les acteurs en co-action complexe, ils suscitent une prise en charge active de la qualité du vivant et du développement durable. En resituant l’action technique et économique dans les problématiques nécessaires du choix socio-politique, ils contribuent à assurer la légitimité et la pertinence des choix publics et privés dont ils auront la charge.

Descriptif de la formation académique

Séminaire introductif

Le vivant comme problème de l’action

Conférences d’acteurs en situation (18h)
« Du phénomène au problème… »

A - La gestion du vivant au carrefour des sciences politiques et des stratégies de changement

1) Gestion du vivant et action en univers complexe : cadre général

- Gestion du vivant, sciences politiques et stratégies patrimoniales. H. OLLAGNON, 45 h.
- Processus de la connaissance et conduite de l’action. J.M. VIEL, 45 h.
- La dynamique des systèmes vivants. P. BLANDIN , 9 h.

2) Les principales approches de la connaissance et de l’action, généralistes ou spécialisées, proposées pour la gestion du vivant

- L’approche économique

  • Economie politique. J.M. VIEL, 9 h.
  • Questions économiques contemporaines. J. PRIOLON, 6 h.
  • Economie de l’environnement. M. DAVID, 9 h.

- L’approche juridique

  • Droit. J.P. PLAVINET, 15 h.

- L’approche écologique. R. LARRERE, 6 h.

- L’approche politique. S. ALLAIN, 6 h.

- L’approche philosophique. 6 h.

- Des rapports entre science et pouvoir, et du besoin impérieux de facilitation stratégique. H. BREDIF, 12 h.

B - Les concepts, outils et méthodes de l’ingénieur et la gestion du vivant

- Prospective et stratégie. S. TREYER et P. CHAPUY, 12 h.
- Qualité, environnement et développement durable : concepts et stratégies de mise en oeuvre dans l’entreprise. C. VIET, 18 h.
- Méthodes d’aide à la décision et pilotage stratégique de projet. M. NAKHLA, 9 h.
- Conduite du changement et conduite de projet. P. CLAUDEZ, 12 h.
- Formation à la négociation. G. BAROUCH, 12 h.
- Analyse spatiale : outils cartographiques, systèmes d’information géographique, télédétection. J.M. GILLIOT, 18 h.
- Analyse et lecture de paysage. H. DAVODEAU, 12 h.
- Analyse de données. D. DESBOIS, 15 h.
- Finances publiques (Europe, Etat, Collectivités locales) et marchés publics.
- Evaluation de politiques publiques. B. DECHAMBRE, 3 h.
- Anglais. S. DAVENPORT, 30 h.

C - La formation personnelle et professionnelle de l’étudiant face à l’expertise et à l’action en univers complexe et multi-acteurs

Le projet personnel : l’étudiant face à une problématique complexe qu’il se choisit

Le projet personnel constitue une étape essentielle de la maturation de l’étudiant. Le thème est librement choisi par l’étudiant Il y intègre des sources d’information multiples et hétérogènes ; il teste sa capacité d’écoute active à travers une enquête légère. Le projet personnel fait l’objet d’un mémoire écrit et d’une soutenance orale.

Les conférences de méthode : la formation par l’exposé et le débat aux problématiques complexes

Dans un petit groupe, l’étudiant expose en un temps limité (10 mn), un problème de gestion du vivant selon une grille stratégique standard (IDPA). Il est évalué par ses collègues selon une grille d’amélioration de la qualité. Les fiches d’ouvrages et les dossiers thématiques réalisés par les élèves, réunis en un document de synthèse commun, permettent de couvrir un champ très large de thèmes d’actualité ou de fond.

Le mini-stage d’audit patrimonial

L’initiation à la mise en œuvre d’une procédure stratégique standard conduite en équipe.

Le stage de fin d’étude : l’intervention en situation complexe comprenant la réalisation d’un audit patrimonial pour un commanditaire

Le stage joue un rôle-clé dans la formation GVSP. Il constitue pour l’étudiant une expérimentation complète et en vraie grandeur d’une démarche stratégique partagée en univers complexe. Les sujets sont proposés par les entreprises, les administrations, les enseignants, ou recherchés par les étudiants.

Pour le compte d’un commanditaire, chaque étudiant doit identifier et résoudre un problème complexe et multi-acteurs, relevant des méthodes acquises durant l’année, notamment l’audit patrimonial, qui sert d’intégrateur de toute la formation. Le stage fait l’objet d’une convention entre l’étudiant, l’enseignant tuteurs et le commanditaire.

D - Champs d’application des stratégies patrimoniales pour la gestion du vivant et le développement durable

Présentation en 5 « champs stratégiques » sous forme de modules focalisés sur des champs professionnels. H. OLLAGNON

- Gestion de la biodiversité, des ressources et des milieux naturels.
- Gestion de la qualité des territoires et développement durable.
- Gestion des crises du vivant et réhabilitation des conditions de vie dans les territoires.
- Ingénierie des projets complexes et multi-acteurs et développement durable.
- Les stratégies d’adaptation des gestionnaires du vivant pour le développement durable.

Modalités d’évaluation

- Conférences de méthode
- Notes de synthèse sur dossiers
- Fiches de lecture
- Synthèse des conférences
- Projet personnel
- Projet d’analyse de données
- Anglais
- Stage de fin d’études

Localisation

AgroParisTech – Centre de Paris Claude Bernard.

Débouchés et emplois

- Responsable de développement durable dans les entreprises et les institutions publiques.
- Ingénieur de la fonction publique territoriale.
- Consultant.
- Praticien patrimonial - Faciliteur stratégique.
- Responsable dans les organismes de gestion des ressources et milieux naturels.

Conditions et modalités d’admission

Aucun pré-requis.

Effectif maximum : 18 étudiants.

Sélection sur lettre de motivation + entretien personnel.

Rentrée : deuxième lundi de septembre ; départ en stage : début mars.

En savoir plus

Plaquette

Présentation détaillée de cette spécialisation en gestion du Vivant et stratégies patrominales, avec des témoignages de diplômés et des exemples de sujets de stage de fin d’étude.



[ Haut de page ]

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales