English Flag

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Textes

- Aline, étudiante suisse de l’École polytechnique fédérale de Zurich, en échange en 2019/2020 :
Au tout début de cette aventure d’un semestre d’échange, j’étais un peu perdue car je ne me sentais pas très à l’aise avec la langue. Heureusement, j’ai directement fait la connaissance avec beaucoup de gens gentils et serviables : la Direction des Relations Internationales m’a aidée avec tous les aspects administratifs et mes camarades de classe m’ont montré la ville et comment fonctionne AgroParisTech. Je me suis sentie bien tout de suite.

(Jardin des Plantes à Paris)

En plus, je veux m’extasier un peu sur la résidence qui fait partie d’AgroParisTech. J’étais logée là-bas avec d’autres français et étrangers, et on était une équipe géniale ! Au fil du temps, je me suis liée des bonnes et précieuses amitiés et j’ai eu des expériences qui resteront. Et en plus, je me sens à l’aise avec le français maintenant.

- Xiao, étudiante chinoise, double-diplôme avec l’Université Tongji à Shanghai en 2018/2020 : Comme tout le monde trouve le chinois difficile à apprendre, pour nous les Chinois, le français l’est tout autant. L’obstacle le plus grand, c’est que les jeunes (nos chers camarades) utilisent souvent des dialectes qui sont éloignés de notre manuel. Mais c’était très intéressant d’apprendre ces expressions dans la vie quotidienne, surtout d’une manière si adorable en faisant des blagues entre les amis.

(Palais des Papes à Avignon)


Avant l’arrivée, pour moi la vie en France était composée de la tour Eiffel, la baguette, les vins, les fromages ainsi que les expositions, mais 2 ans plus tard, j’ai réalisé que cette vie ici m’a plutôt permis un enrichissement personnel, professionnel et une ouverture sur le monde ; c’est ici, plus que nulle part ailleurs, que j’ai commencé mon aventure extraordinaire vers l’avenir. Merci à tous ceux qui m’ont aidée à m’intégrer à AgroParisTech, aux bandes de potes, et à la vie parisienne. De merveilleux souvenirs avec vous demeurent et demeureront gravés dans ma mémoire, pour toujours.

- Luiz, étudiant brésilien de l’Université de São Paulo, en échange en 2018/2019 : Après avoir vécu un an à Paris et en ayant fait mon cours à AgroParisTech, je peux t’assurer que j’ai totalement changé, je suis plus responsable et surtout j’ai appris à voir le monde d’une nouvelle façon ! Mon cours au Brésil m’a permis de connaître plusieurs outils informatiques et technologiques qu’on utilise en pratique à la campagne, mais c’était à l’Agro où j’ai eu le contact avec les problèmes environnementaux et leurs solutions !

(pointe du Hoc en Normandie)

Je te dis que la formation de cette université n’est pas que sur le côté scientifique, mais aussi sur la formation personnelle et sociale de chaque élève. Encore aujourd’hui je me rappelle d’un texte de sociologie qu’on devait lire qui discutait exactement du rôle social d’un ingénieur : Quel est le motif d’avoir des ingénieurs dans la société ? J’avoue que je n’avais jamais réfléchi à cette question avant et parler sur ça, ce n’est pas non plus le but de ce message, mais je tiens à souligner que cette université m’a surpris et me surprend chaque jour.
Si j’ai un conseil à te donner c’est que de profiter tous les jours de cette expérience avec tes amis ! Pendant l’expérience tu vas connaître des personnes de chaque côté du monde, et pour plus différent que nous sommes, il y aura toujours des apprentissages avec ceux qui sont différents ! Savoir respecter et apprendre avec ceux qui sont différents c’est la clé pour profiter au mieux de ton séjour en France !
Ne vous éloignez pas, mélangez-vous. Vivez l’expérience !

- Facundo, étudiant argentin de l’Université Nationale de La Plata, en échange en 2018/2019
En France, les cours sont assez courts (pas plus que deux semaines !) donc il faut travailler à fond pendant ce temps. En plus, dans les parcours d’AgroParisTech, les travaux proposés par les professeurs demandent une grande créativité pour l’obtention des moyens pour les résoudre. C’est vraiment un défi d’obtenir de tels moyens dans un pays étranger !

En même temps, l’organisation des parcours peut devenir très compliquée, avec des semaines de vacances entre deux cours, et les examens sont tous à la fin du semestre, plusieurs mois après avoir suivi le cours. Il faut bien garder vos notes de classe

- Bessem, étudiant tunisien en double-diplôme avec l’Institut National Agronomique de Tunisie, 2018/2020
Voilà la fin d’une aventure qui a duré deux ans à AgroParisTech. Avant de partir en échange, le choix était entre quatre écoles françaises. Un choix que je ne regretterai jamais en raison des moments formidables que j’ai passés à AgroParisTech et à Paris.
L’ambiance à l’école était super, entouré de collègues très sympathiques, des enseignants toujours à l’écoute ainsi qu’une administration serviable.
Rien à dire sur le côté pédagogique : Poursuivre ses études à AgroParisTech c’est intégrer la meilleure école française dans le domaine de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Ce qui m’a vraiment marqué durant mon échange ce sont les magnifiques moments passés avec des amis français et étrangers. En effet, AgroParisTech, c’est des cours bien faits, des voyages, de bons plats français, du sport et beaucoup de cinéma :)
Sans oublier la vie parisienne avec la tour Eiffel, le Louvre, le parc des princes et l’ambiance dans les bars...
Une expérience tout simplement magnifique :)

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico instagram ico youtube ico dailymotion ico Suivre la vie du site


Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo Universite Paris Saclay Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2022 © AgroParisTech - Mentions légales