English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Former, Chercher, Innover Pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt.

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Thèses de doctorat

 

 

Hichem AMICHI (2013) Question foncière et accès à l’eau, Bas-Chéliff (Algérie)

Titre :

Quand tenanciers et attributaires s’arrangent pour exploiter les terres publiques
irriguées : du déni à l’émergence d’une configuration de tenure inversée
Cas de la commune d’Ouarizane dans le Bas-Chéliff, Algérie

Résumé :

Mots-clefs :

Jury :

Jean-Philippe COLIN, Directeur de recherche, IRD, Montpellier Rapporteur
Mohamed MAHDI, Professeur, ENA, Meknès Rapporteur
Foued CHEHAT, Professeur, ENSA, Alger
Omar BESSAOUD, Enseignant-chercheur, IAAM, Montpellier
Peter MOLLINGA, Professeur, Université de Londres
Sami BOUARFA, Chercheur, IRSTEA, Montpellier
Olivier DUCOURTIEUX, Maître de Conférence, AgroParisTech, Paris
Gilles BAZIN, Professeur, AgroParisTech, Paris, Directeur de thèse

Télécharger le manuscrit :

Manuscrit Amichi

Dario Cepeda BASTIDAS (2009) Systèmes de production bananiers en Equateur

Titre :

Ces mains qui font le régime : Dynamique et performances agro-économiques des systèmes de production bananiers (Equateur)

Résumé :

Mots-clefs :

Jury :

Télécharger le manuscrit :

Manuscrit Bastidas

Olivier DUCOURTIEUX (2006) Du riz et des arbres (Laos)

Titre :
Du riz et des arbres : L’élimination de l’agriculture d’abattis-brûlis, une constante politique au Laos

Résumé :
L’agriculture d’abattis-brûlis est aujourd’hui pratiquée par 40 à 500 millions de
paysans dans les régions tropicales. Depuis plus d’un siècle, un discours dominant
condamne ce mode de production ; qualifié d’archaïque et peu productif, il serait une
cause majeure de déforestation.
L’étude du système agraire de Phongsaly, petite région du Nord Laos, a permis
d’appréhender la diversité et la rationalité des pratiques paysannes d’abattis-brûlis,
qui se sont différenciées au cours de l’histoire récente du fait d’une intervention
croissante de l’Etat. Les résultats locaux sont cohérents avec la revue de la
bibliographie existante : la plupart des critiques de ce système de production
s’avèrent infondées. Quand elles participent à la déforestation, ce qui n’est pas
systématique, les agricultures d’abattis-brûlis en rotation n’y jouent qu’un rôle limité ;
l’exploitation forestière et les agricultures pionnières en sont les principales causes.
La complexité et la logique des systèmes agraires d’abattis-brûlis sont classiquement
méconnues par les groupes sociaux tiers. Les pratiques des essarteurs, généralement
des montagnards et de minorités ethniques, sont évaluées par des habitants des
plaines en fonction de leurs préoccupations et des utilités qu’ils assignent à la forêt et
la montagne. Les scientifiques n’apportent que rarement un éclairage rigoureux et
objectif dans ces débats au sein desquels abondent trop souvent les lieux communs.
L’agriculture paysanne contribuant souvent positivement à la gestion de
l’environnement, il convient de la revaloriser. Les politiques agricoles devraient donc
prendre en compte les savoirs et l’expérience des paysans pour la gestion durable des
ressources naturelles. L’unique possibilité pertinente est l’association des paysans à
l’élaboration et la mise en oeuvre des interventions publiques

Mots-clefs :
système agraire ; abattis-brûlis ; forêt ; déforestation ; environnement ; agriculture
paysanne ; Laos ; politique agricole ; développement rural ; foncier ; revenu
paysan ; pauvreté ; histoire agraire

Jury :
BOURDET Yves, Professeur d’économie à l’Université de Lund
DE KONINCK Rodolphe, Professeur de géographie à l’Université de Montréal
DUFUMIER Marc, Professeur d’agriculture comparée à l’INA P-G (directeur de thèse)
GOUDINEAU Yves, ethnologue, Directeur d’études à l’EFEO
PEEMANS Jean-Philippe, Professeur d’études du développement à l’Université
Catholique de Louvain (rapporteur)
TAILLARD Christian, géographe, Directeur de recherche au CNRS
TREBUIL Guy, agronome, Directeur de recherche au CIRAD (rapporteur)

Télécharger le manuscrit :

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales