English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

L’université Paris-Saclay voit officiellement le jour le 5 novembre 2019

AgroParisTech en est l’un des membres fondateurs

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Une école généraliste

Oui, ces billets n’engagent que moi :
voir le blog http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html
Mais j’invite tous ceux qui veulent faire mieux (ce qui est mieux que faire seulement bien) à m’aider, en me proposant des améliorations : icmg chez agroparistech.fr

Note préliminaire : j’ai résolu de considérer les étudiants comme de jeunes collègues, ou, mieux, comme des collègues, mais pour les besoins de clarté, dans ces billets consacrés aux études, j’utilise l’expression "jeunes collègues" pour désigner les étudiants, et professeurs pour désigner les "professeurs", sans distinction de grade.

AgroParisTech est une école dite parfois "généraliste", mais de quoi s’agit-il ?
Si l’on regarde avec un peu de recul, on s’aperçoit que, au contraire, AgroParisTech n’est pas une école de chimie, pas une école de mécanique, pas une école de physique... mais c’est quand même une école où le vivant est omniprésent ! Le vivant ? La biologie, aujourd’hui, c’est du système, de la physique et de la chimie, avec des applications dans l’alimentation, dans l’agriculture ou l’agronomie, dans l’environnement... Et c’est ainsi que le vrai nom complet d’AgroParisTech est parfaitement choisi : Institut des sciences et technologies du vivant et de l’environnement.
Pour explorer ces champs de science et de technologie, il y a la nécessité de disposer d’outils théoriques fondamentaux, bien maîtrisés. De façon moderne, par exemple, les statistiques "qui ont été découvertes en classe préparatoire" sont utilement épaulées par la chimiométrie, par exemple. Dans le champ de l’alimentation, les connaissances de chimie organique doivent-être maintenant reprises pour ce qui concerne l’alimentation, avec les grandes classes de composés alimentaires, la réactivité de ces composés au cours de la production des aliments...
Et puis, physique, chimie et végétal : voilà un champ extraordinaire qu’il faut développer ! Et les nanoparticules : voilà un champ extraordinaire pour ceux qui s’intéressent plutôt à la technologie qu’à la science .
Bref, il y a 1000 études passionnantes à faire pour les élèves d’AgroParisTech, qui, je le répète, ne sont pas dans une école si généraliste que cela.
Du point de vue théorique, à la base, il y a des matières fondamentales, qui ont beaucoup progressé depuis le 19e siècle. De la thermodynamique classique, on est d’abord passé à la thermodynamique statistique, puis à des thermodynamiques hors d’équilibre, par exemple. Croire que les étudiants ont reçu en classe préparatoire la totalité des outils théoriques indispensables à la recherche scientifique ou la technologie est une grave erreur, car le monde évolue sans cesse, et l’on ne fera pas croire que les étudiants puissent arriver en deux ans de classe préparatoire à la totalité du savoir moderne. D’ailleurs, il y a des prix Nobel tous les ans, et c’est une tâche merveilleuse que de mettre en lumière des avancées extraordinaires de la science moderne.
Bref, je ne suis pas d’accord : AgroParisTech n’est pas une école généraliste.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2019 © AgroParisTech - Mentions légales