English Flag

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Validation des acquis de l’expérience

Au cours de sa vie professionnelle, toute personne peut être amenée à changer de métier, d’employeur, à progresser dans ses fonctions, à s’adapter aux changements socioéconomiques, à vivre des ruptures. Pour rester adaptable à ces situations changeantes, le diplôme reste un repère stable attestant de compétences, qui favorise l’employabilité.

La loi nº 2002-73 du 17 janvier 2002 a instauré la validation des acquis de l’expérience (VAE). La VAE vient compléter les autres voies d’accès au diplôme que sont la formation initiale, la formation continue et l’apprentissage.

La VAE offre la possibilité pour toute personne, diplômée ou non, ayant une expérience salariée, non salariée ou bénévole, d’une durée continue ou non d’au moins une année, de solliciter l’obtention d’un diplôme, d’un titre ou d’une certification professionnelle.

La VAE n’est pas une manière d’accéder à un cursus de formation. C’est une voie pour obtenir un diplôme sans avoir fait les études correspondantes.

Extrait de l’article L. 613-3 du code de l’éducation : « Toute personne justifiant d’une activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat, inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée au premier alinéa de l’article L. 221-2 du code du sport ou ayant exercé des responsabilités syndicales, un mandat électoral local ou une fonction élective locale en rapport direct avec le contenu du diplôme ou du titre visé peut demander la validation des acquis de son expérience prévue à l’article L. 6411-1 du code du travail pour justifier de tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention d’un diplôme ou titre délivré, au nom de L’État, par un établissement d’enseignement supérieur.

La durée minimale d’activité requise pour que la demande de validation soit recevable est de d’un an, que l’activité ait été exercée de façon continue ou non. Pour apprécier cette durée, l’autorité ou l’organisme qui se prononce sur la recevabilité de la demande mentionnée à l’article L. 6412-2 du même code peut prendre en compte des activités mentionnées au premier alinéa du présent article, de nature différente, exercées sur une même période, ainsi que les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel suivie de façon continue ou non. »

La VAE doit porter sur un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle, inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Pour en savoir plus :


Diplômes et titres accessibles par la VAE
Les étapes de la procédure VAE
Les tarifs VAE d’AgroParisTech
Liens utiles
Qui contacter ?

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico instagram ico youtube ico dailymotion ico Suivre la vie du site


Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo Universite Paris Saclay Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2021 © AgroParisTech - Mentions légales