Gestion Environnementale
des Ecosystèmes et Forêts Tropicales
Logo APT SsTxt153x38 T
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
2011_Pano_Costa_Rica_Guanacaste_Parc_690x135.jpg

Agroforesterie

Objectif du module

Acquérir les connaissances et les méthodes pour analyser, évaluer et améliorer les systèmes agroforestiers et développer l'intégration de l’arbre dans les systèmes de culture, les systèmes de production et les systèmes agraires.

Contenu du module

  • Introduction : définition, enjeux, exemples.
  • Classification des systèmes agroforestiers et présentation de quelques exemples dans des conditions agroécologiques contrastées (zone sèche, zone humide, zone densément peuplé, zone forestière).
  • Bases de socio-économie pour l'analyse et l'évaluation sociale de l'agroforesterie, à l'échelle de la parcelle, de l'exploitation agricole et de la région.
  • La question foncière : mode d'appropriation de la terre, des arbres et des produits agroforestiers.
  • Bases d'agro-éco-physiologie pour l'analyse et l'évaluation agronomique des associations arbres-plantes annuelles ou élevage.
  • Présentation et visite d'essais d'introduction de l'arbre dans les systèmes du culture du Sud-Est de la France.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours, études de cas, visite de terrain, travaux de groupe et exposés, bibliographie (24h au total).

Évaluation

Travail individuel d'analyse socio-économique d'un système agroforestier.

Capacités à atteindre

Capacité à analyser un système agroforestier dans toutes ses dimensions et à réfléchir l'innovation en agroforesterie.

Remarque

Module mutualisé avec le Master mention "Biodiversité, écologie, évolution " (BEE)  université de Montpellier - AgroParisTech - Montpellier Supagro - Université de Poitiers.

Télécharger la fiche module

Aménagement forestier

Objectif du module

Donner les moyens d’appliquer une démarche d’aménagement de forêt, tempérée ou tropicale, en prenant en compte les caractéristiques écologiques de la forêt, celles des peuplements en placme, et les paramètres du milieu socio-économique.

Contenu du module

  • Principes généraux de l'aménagement forestier : objectifs de la gestion forestière et demande sociale, multifonctionnalité des forêts, notion de rendement soutenu, distinction du long et du court terme, termes et critères d'exploitabilité (exploitabilité physique, technique, absolue), état "normal" d'une forêt.
  • La "démarche aménagement": analyse du milieu naturel, analyse des peuplements, analyse du milieu humain, synthèse et choix d’aménagement, programmation des actions.
  • Micro-projet d'aménagement dans une forêt du Languedoc. L'exercice concerne toutes les étapes de l'élaboration d'un plan d'aménagement. Un rapport de synthèse est rédigé (travail par groupes) et les conclusions discutées avec les gestionnaires.
  • Application des principes d'aménagement aux forêts tropicales hétérogènes : spécificité de ces forêts, état des expériences, en Afrique tropicale sèche et en forêt dense humide.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours et micro projet de terrain dans une forêt du Languedoc (48 h au total).

Évaluation

Par groupe, du plan d’aménagement rédigé lors du micro-projet./p>

Capacités à atteindre

Maîtrise de la théorie de l'aménagement forestier et des techniques de calculs associées ; capacité à mettre en œuvre un projet de réalisation d'un aménagement en forêt tropicale.

Télécharger la fiche modul

Analyse Stratégique de la Gestion Environnementale

Objectif du module

L'objectif spécifique de ce module est de présenter le cadre théorique de l’Analyse Stratégique de la Gestion Environnementale (ASGE) et d’en comprendre en particulier l’utilisation dans des contextes d’action environnementale dans les pays en développement.

Contenu du module

L’Analyse stratégique de la gestion de l’environnement (ASGE) est un cadre théorique qui permet de fonder une analyse d'une situation de gestion à partir d’une préoccupation environnementale clairement exprimée. Il permet un éclairage précis sur l’exercice de la responsabilité environnementale par rapport à l’exercice d’autres responsabilités collectives, dans le cadre d'un débat pluraliste. En dégageant les structures de base des situations de gestion de l’environnement, en particulier dans des contextes Sud, il fournit les critères qui d'une part expliquent les difficultés qu’ont les politiques publiques en matière d’environnement à émerger par rapport à d’autres domaines de l’action publique – en particulier les politiques de développement –   et qui d'autre part permettent d'identifier les marges de manœuvre pour favoriser les changements pour une plus grande prise en charge des problèmes d'environnement.
Ce cadre d'analyse est ici essentiellement développé pour des problématiques environnementales "territorialisées"  et en contexte Sud.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Le module s'appuie sur deux temps forts :

  • La présentation de différents travaux de recherche-intervention mobilisant ce cadre d’analyse en particulier en contexte Sud, afin d'expliciter la mise en œuvre des registres de travail de l’analyse stratégique de la gestion environnementale.
  • Un travail dirigé proposé aux auditeurs qui combine (1) l’analyse critique de documents de projets environnementaux mises en œuvre dans des pays en développement et (2) la mise au point d'une proposition d'étude alternative de recherche-intervention mobilisant le cadre de l’ASGE qui est restituée et discuté collectivement en fin de module.

Évaluation

Participation active des auditeurs requise avec élaboration d’une proposition d’étude  ASGE présentée à l’oral et évaluée en fin de module.
Ce module permet également de préparer le  stage collectif à l’étranger.

Capacités à atteindre

Savoir mobiliser l’Analyse stratégique de gestion environnementale en contexte d’intervention dans les pays en développement

Cours en ligne

Suivez le cours de Romain Taravella sur le podcast d'AgroParisTech :

Bois tropicaux : connaissance et utilisation

Objectif du module

L'extraction des bois est le déterminant principal de l'exploitation des forêts; la connaissance des propriétés des bois constitue un pré-requis essentiel pour l'utilisation des bois. L'objectif du module est de fournir les connaissances scientifiques de base dans le domaine des bois tropicaux (propriétés, structure, processus de transformation) et des industries associées.

Contenu du module

  • Caractéristiques générales du matériau bois: structure, mise en place, propriétés physiques et mécaniques
  • Technologies de transformation du bois: produits dérivés, transformation du bois, production de pâte à papier
  • Qualité des bois: diversité interspécifique, problèmes associés au bois issus de plantations
  • Economie des filières bois.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

  • Cours (18 h)
  • Visite du Laboratoire de technologie des bois du CIRAD (Montpellier) et du port à bois tropicaux de Sète (6h)

Évaluation

Examen écrit individuel.

Capacités à atteindre

Connaissances de la technologie, des utilisations et de l'industrie des bois tropicaux, contact et échanges avec les partenaires industriels locaux.

Télécharger la fiche module

Botanique tropicale

Objectif du module

Introduction à la botanique et à la systématique tropicale par l’étude et la reconnaissance pratique des principales familles de plantes tropicales.

Contenu du module

Systématique tropicale :

  • Structure et principales divisions du règne végétal
  • Description illustrée des principales familles tropicales (accent sur les familles et espèces économiquement importantes)
  • Présentation et manipulation d’une clé simplifiée de reconnaissance des principales familles tropicales à partir de critères simples et toujours observables de leur appareil végétatif.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

  • Cours (environ 15 heures)
  • Terrain : TP de systématique lors des visites de la Villa Thuret à Antibes et du jardin des Cèdres à Saint Jean Cap Ferrat (12 heures).

Évaluation

Contrôle individuel écrit sans documents.

Capacités à atteindre

Reconnaissance pratique des principales familles de plantes tropicales à partir de l’observation de caractères végétatifs toujours observables sur le terrain.

Télécharger la fiche module

Chaîne globale de valeur, mondialisation et stratégies des firmes

Objectif du module

Sensibiliser les auditeurs aux processus de transformation de l'économie mondiale appréhendés au niveau des acteurs organisationnels, en interaction avec le contexte social, politique et économique plus large dans lesquels ils inscrivent leurs actions et qu'ils contribuent à façonner.

Contenu du module

L'approche CGV offre une perspective pluridimensionnelle sur les processus de mondialisation des entreprises et des filières de production, en intégrant les aspects territoriaux, input-output, gouvernance et contexte socio-institutionnel, et en interrogeant leurs conséquences sur le potentiel de développement pérenne des pays du Sud.
Ce cadre permet de situer l'émergence des problématiques de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) et la manière dont elles infléchissent les comportements des acteurs dans la filière.
Il permet également d'appréhender un certain nombre d'éléments structurants du contexte des actions environnementales, en lien avec les interconnections Nord-Sud et les logiques socioéconomiques qui guident le redéploiement des filières et l'exploitation des ressources en contexte de mondialisation.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours : Ce cadre d'analyse sera articulé, au plan pédagogique, à une introduction aux modèles d'analyse stratégique permettant de comprendre les jeux de concurrence, coopération et coopétition qui se construisent à la fois entre firmes et entre acteurs publics et privés dans les secteurs mondialisés, ainsi que les phénomènes d'émergence, de structuration et de diffusion des normes qui guident leurs actions.
Des séminaires spécifiques pourront être organisés en collaboration avec l’Université de Montpellier 1 (ISEM-ERFI).

Évaluation

Évaluation écrite individuelle sur la base d’articles scientifiques.

Capacités à atteindre

Connaissance de l’approche chaîne globale de valeur (CGV) et capacité à la mobiliser pour comprendre les contextes d’action de la gestion environnementale.

Dendrométrie et inventaire forestier

Objectif du module

  • Fournir les outils nécessaires à l'évaluation quantitative des peuplements forestiers en pays tropical
  • Améliorer les capacités en analyse de données et en utilisation de modèles de biomasse.

Contenu du module

  • Cours
    • Dendrométrie : les principaux paramètres quantitatifs d'évaluation d'un arbre et d'un peuplement ; techniques et méthodes ; la construction de tables de volume (tarifs de cubage) ; production et potentialités des peuplements d'arbres
    • Inventaires : les types d'inventaire et d'échantillonnage, études de cas.
  • Application à l'inventaire d'une forêt méditerranéenne (travaux pratiques), incluant :
    • mise au point de la méthode
    • collecte des données
    • analyse des données
    • rédaction d'un rapport par groupes.

 

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

  • Cours (18h)
  • Travaux pratiques sur le terrain (mesures d'arbres et inventaire forestier) (30h)

(48h au total)

 

Évaluation

Evaluation d'un rapport de travaux pratiques par groupe.

Capacités à atteindre

  • Maîtrise du maniement des outils de mesure des paramètres dendrométriques
  • Maîtrise de la théorie de l'inventaire forestier
  • Expérience dans la conception et la réalisation d'un inventaire forestier.

Télécharger la fiche module

Dynamique des systèmes

Objectif du module

La gestion durable des ressources naturelles renouvelables et des territoires implique la prise en compte de plusieurs niveaux de décisions et d’échelles d’analyses, d’acteurs et d’enjeux multiples, et des interactions entre les éléments du système des ressources et du système de gestion. Dans ce contexte, les objectifs du module sont d’acquérir et de savoir utiliser des outils permettant de modéliser une réalité complexe : (1) décrire les éléments du système et leurs interactions, (2) qualifier et quantifier les dynamiques, (3) simuler les évolutions possibles afin de construire des scénarios de gestion.

Contenu du module

  • De la réalité aux modèles : simplifier pour comprendre. Introduction à la pensée systémique.
  • La dynamique des systèmes (DS) et ses propriétés (émergence, seuils, délais, phénomènes contre intuitifs).
  • Construction d’un modèle : diagramme causal, diagramme de flux, équations.
  • Les figures archétypales de la DS.
  • Incorporation de la dimension spatiale dans les modèles y compris les chorèmes.
  • Des modèles de la gestion des ressources en DS.
  • Les fonctionnalités du logiciel Stella permettant la programmation en DS avec une interface graphique.
  • L’implémentation informatique d’un modèle.
  • La construction de scénarios et la simulation pour l’action.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Des cours introduisent les concepts de la dynamique des systèmes. Des travaux dirigés permettent l’initiation à l’utilisation d’un logiciel de la dynamique des systèmes (Stella) et à la formalisation des archétypes d’interactions rencontrées (les différents systèmes de boucles de rétroaction). Lors d’un micro-projet, à partir d’une étude de cas sur la gestion des ressources naturelles, les étudiants répartis en petits groupes sont amenés à réaliser un modèle et à l’implémenter. Durée : 21h (les concepts de la DS : 3h ; initiation au logiciel : 9h ; micro-projet : 9h)

Évaluation

Evaluation notée (par groupe) des rapports de microprojet

Capacités à atteindre

Connaissance de la Dynamique des Systèmes et de la modélisation graphique. Aptitude à l’utilisation d’outils appropriés pour la modélisation et la simulation de la gestion des ressources naturelles. Capacité à porter un regard critique sur les modèles.

Télécharger la fiche module

Ecologie des forêts tropicales

Objectifs du module

Acquérir les connaissances nécessaires à la compréhension des avancées récentes et des débats actuels dans le domaine de l’écologie des communautés végétales tropicales, comme base pour l’évaluation des politiques et projets environnementaux.

Contenu du module

Le module offre une introduction à la structure et au fonctionnement des écosystèmes forestiers et savanes tropicaux. Il en aborde les déterminants, les caractéristiques et certaines conséquences en termes de gestion et de conservation. Il aborde aussi certaines des controverses en écologie dont font l'objet les écosystèmes forestiers tropicaux.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

  • Cours (6 heures)
  • Analyses bibliographiques thématiques par groupes (12 heures) et mise en discussion lors des restitutions avec des experts extérieurs  (8 heures).

Évaluation

Evaluation notée des analyses bibliographiques écrites et de leur soutenance orale.

Capacités à atteindre

Bases scientifiques pour une gestion écologique des forêts tropicales et de leurs ressources, et une évaluation critique des actions entreprises dans le domaine de la gestion des forêts tropicales et de leurs ressources, tant au niveau local qu’international.

Remarque

Module mutualisé avec le Master mention "Biodiversité, écologie, évolution " (BEE)  université de Montpellier - AgroParisTech - Montpellier Supagro - Université de Poitiers.

Télécharger la fiche module

Economie forestière dans les pays en développement

Objectif du module

L’objectif général du module est de sensibiliser les étudiants aux questions d’économie forestière, en leur présentant les notions de base du calcul économique nécessaires pour la compréhension des évolutions de la question forestière, et les instruments économiques dont disposent les gouvernements et la communauté internationale pour essayer de réguler les activités d’exploitation ou inciter à la conservation des forêts.

Contenu du module

Un ensemble d’informations sur les débats actuels relatifs à l’usage des instruments économiques sont présentés, de façon à susciter le questionnement des étudiants sur des problèmes d’actualité. Les concepts et méthodes nécessaires à l’analyse sont discutés et appliqués sous forme d’exercices collectifs à des études de cas réels. Le cours s’ouvre par un rappel ou une présentation des concepts économiques qu’il est nécessaire de maîtriser pour comprendre la problématique de l’économie forestière (valeur du bois sur pied, taux d’actualisation, coût d’opportunité…) et est suivi par un TD d’application. Un panorama du marché international des bois tropicaux et de la logique de l’industrie forestière est présenté, suivi d’une présentation des problématiques de la déforestation et de l’exploitation des forêts dans les grands bassins forestiers du monde. On s’attache ensuite à présenter les instruments économiques à la disposition des gouvernements, en premier lieu la fiscalité forestière avec des analyses de cas de réforme et des effets des changements de cette fiscalité en Afrique centrale. Puis, sont présentés et analysés des instruments économiques basés sur le marché, existants ou en construction. Une large place est faite aux instruments tournés vers l’incitation à la conservation des forêts comme les paiements pour services environnementaux. Enfin, une analyse des instruments émergents liés à la lutte contre les changements climatiques est conduite dans une perspective d’économise politique, avec notamment le Mécanisme pour un Développement Propre et le débat autour de la rémunération de la « déforestation évitée »

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours et TD. Les supports de présentation, mais aussi un ensemble d’articles et de références bibliographiques, sont distribués (24h au total).

Évaluation

Examen individuel.

Capacités à atteindre

Compréhension des filières et du marché des bois tropicaux dans le contexte international ; capacité à utiliser et à critiquer les instruments économiques et fiscaux régulateurs de l'exploitation forestière en zone tropicale.

Remarque

Module mutualisé avec le Master mention "Biodiversité, écologie, évolution " (BEE)  université de Montpellier - AgroParisTech - Montpellier Supagro - Université de Poitiers.

Télécharger la fiche module

Ethno-écologie et environnement

Objectif du module

  • expliquer comment les hommes utilisent les plantes, les animaux et les autres éléments de leur environnement, comment ils conçoivent cet environnement, et comment les conceptions et représentations de cet environnement influent sur son utilisation
  • présenter certains débats actuels liés à l’environnement, tels que la construction sociale du concept de biodiversité, et les conflits de représentation et leurs conséquences sur la gestion de l’environnement.

 

Contenu du module

Le module est centré sur les interactions entre l’homme et son environnement. Les ethno-sciences considèrent ces interactions dans leur contexte écologique, historique et socio-culturel :

  • Définitions des ethno-sciences, histoire et pertinence pour l’étude du savoir et des pratiques sur la nature
  • Vers une réintégration de l’homme dans les approches en sciences biologiques ? Quelle coopération possible avec les ethnosciences ?
  • Savoirs locaux et gestion de la nature
  • Du savoir aux pratiques et aux politiques : quelles relations entre la gestion en pratique et les politiques environnementales ?
  • Enjeux de la valorisation des savoirs locaux
  • Débat de conclusion : la réorganisation des savoirs et des pratiques sur la nature dans le contexte des problématiques d’environnement global et des nouvelles dynamiques sociales - pertinence des ethnosciences dans un monde changeant.

 

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Chaque demi-journée comprend un cours magistral et l’analyse critique de deux articles scientifiques présentée par deux étudiants en binôme (présenter, comparer et discuter différents points de vue). La vaste expérience géographique des intervenants permet d’illustrer cette approche par des exemples divers provenant d’écosystèmes variés.

Évaluation

Les notes sont basées sur l’évaluation des présentations et de l’analyse des articles.

 

Capacités à atteindre

Connaissance des diverses conceptions et représentations de l’environnement et de leur influence sur l’utilisation qui en est faite ; capacités nécessaires pour caractériser les conceptions de l’environnement associées à un groupe social déterminé, de façon à pouvoir comprendre le système d’action de ce groupe ; connaissance des grandes questions environnementales telles que la construction sociale du concept de biodiversité.

Remarque

Module mutualisé avec le Master mention "Biologie Géosciences Agroressources Environnement" (BGAE), deuxième année de la spécialité"Biologie, Ecologie, Evolution, Environnement" (B3E), parcours recherche "Biodiversité, Ecologie, Evolution" (BEE).

 

 

Télécharger la fiche module

Etudes d'impact environnemental

Objectif du module

Apprendre à faire le cadrage d’une étude d’impact environnemental en contexte de développement et en zone tropicale.

Contenu du module

Principes et fonctions des études d’impact sur l’environnement : Définitions et typologie des impacts / la procédure d’EIE / structure et fonction d’un rapport d’EIE / les outils d’évaluation des impacts / conformité aux textes et directives, aux TDR, critères d’appréciation / Historique & situation mondiale - le cadre EIE en France – directives Banque Mondiale/ EIE & cycle du projet.
Etudes de cas (présentation par des professionnels, films, analyses de documents ) : « EIE de projets pétroliers en  zone forestière tropicale : le Complexe d’Aires protégées de Gamba, Gabon », «EIE et projet de PN Cantahez  (Guinée) » ;  « EIE du projet d’extension du périmètre irrigué Bewani, zone Office du Niger, Mali » 
EIE et participation du public : le cas de la décharge de Ouessé.
Exercice d’évaluation rapide d’un REIE : le projet Bewani.
Outils et centres de ressource relatifs à l’EIE, avec application aux projets en milieu forestier ( Guidelines Banque Mondiale, BAfD, ABE  …)
Exercice de cadrage d’une EIE  (2 jours) : cas du barrage hydroélectrique de Sambangalou, Sénégal.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours et TD à partir de nombreux exemples.
Exercice de cadrage d’une EIE en petits groupes avec restitution (2 jours).
Discussion et table ronde sur l’exercice EIE avec des professionnels.

Évaluation

Evaluation de l’exercice de cadrage de l’EIE en groupe d’étudiants.

Capacités à atteindre

Connaître les principes, fonctions des EIE, savoir élaborer le cadrage d’une étude d’impact environnemental en milieu tropical, savoir évaluer la qualité d’une EIE.

Forêt Tropicale Humide (Kourou)

Objectif du module

Acquisition des bases scientifiques permettant de comprendre le fonctionnement des forêts tropicales. Rendre les étudiants conscients des problèmes que pose la conservation de la biodiversité et la gestion des forêts dans les tropiques humides, à partir d’exemples concrets et de témoignages d’acteurs guyanais.

 

Contenu du module

Cours

  • Le fonctionnement des forêts tropicales : biogéographie, géomorphologie, pédogenèse, caractérisation des sols et des relations sol-plante, botanique, définition, mesure, et maintien de la biodiversité, dynamique forestière
  • Enjeux de la gestion de la forêt en Guyane : présentations des spécificités de la Guyane française, systèmes de production paysans, gestion forestière, filière bois, l'industrie forestière, produits forestiers non ligneux.

Projets de terrain : projets de groupe traitant de problèmes scientifiques ou techniques, relatifs à des sujets variés tels que les systèmes racinaires des arbres, la gestion des ressources en bois, les interactions plante-sol, les inventaires forestiers, la typologie forestière, la qualité des bois sur pied, la cartographie de la végétation, ou la caractérisation de la mangrove...

 

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours, séminaires et TP sur le campus Engref de Kourou et en sorties terrain (2 semaines). Projets de terrain en groupe (2 semaines : bibliographie, terrain, analyse et préparation d’une soutenance orale).

Évaluation

Evaluation de la soutenance des projets de terrain

 

Capacités à atteindre

Compréhension des principes de fonctionnement et de gestion d'une forêt tropicale humide. Exécution collective d'un projet de terrain. Capacité à vivre et à travailler dans un environnement tropical humide.

Information importante

La Guyane ne faisant pas partie de l’espace « Schengen », les étudiants non-européens doivent se munir d’un visa supplémentaire pour pouvoir séjourner en Guyane. Les formalités d’obtention de ce visa se font classiquement dans les ambassades et consulat de France si vous êtes à l’étranger ou en préfecture sur vous êtes en France métropolitaine. La préfecture de Montpellier est habituée à cette procédure. Aussi, nous invitons les élèves présents à Montpellier durant le premier semestre 2015, à réaliser ces procédures avant un éventuel séjour d’été dans leur pays d’origine.

Dates

Le module a lieu en Septembre (4 semaines). Toutes les informations détaillées sont sur la page web du module FTH.

Page Web du module (UMR Ecofog)

http://www.ecofog.gf/spip.php?rubrique45

 

Forêts tropicales et changements climatiques

Ce module est un prérequis obligatoire pour suivre le module "Forêts tropicales et changements climatiques : applications" (sauf étudiants Sutrofor).

Objectif du module

Les changements d’usage des terres sont responsables d'environ 10% des émissions anthropogéniques de dioxyde de carbone. Les écosystèmes forestiers tropicaux peuvent participer aux deux piliers du traitement de la question du réchauffement climatiques, à savoir l'atténuation et l'adaptation:

  • Les forêts et les plantations tropicales sont des puits potentiels de carbone importants, leur biomasse peut fournir de l’énergie en substitution aux carburants fossiles, tandis que la réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts et l'amélioration de la gestion forestière (REDD+) peuvent réduire significativement les émissions anthropogéniques de GES
  • La capacité d'adaptation aux changements climatiques de sociétés humaines encore essentiellement rurales dépend en partie de l'état des ressources naturelles disponibles, tandis que la nécessaire adaptation des écosystèmes tropicaux aux changements climatiques peut être favorisée par les interventions humaines.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, les mécanismes comme le Mécanisme pour un Développement Propre (MDP) et la Réduction des Emissions issues de la Dégradation des forêts et de la Déforestation (REDD), et les marchés volontaires, ainsi que l'adaptation aux changements climatiques basée sur les écosystèmes (ecosystem-based adaptation) fournissent un nouveau débouché pour la foresterie tropicale, ainsi qu’un levier potentiel de protection des forêts tropicales ou de leur restauration. Le module apporte une compréhension des notions de base du changement climatique, du rôle des écosystèmes tropicaux dans le cycle global du carbone et des réponses techniques, politiques et économiques aux enjeux du changement climatique.

Contenu du module

Ce module procure les connaissances de base sur certains thèmes comme le cycle du carbone, les mécanismes et conséquences du changement climatique et les dispositifs techniques et politiques d’atténuation et d'adaptation à ce changement. Le potentiel des agroécosystèmes tropicaux est évalué à partir d’études scientifiques et de projets opérationnels existants.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours (18 heures) et TD (3 heures).

Évaluation

Test de connaissance individuel.

Capacités à atteindre

Les étudiants acquièrent une compréhension des facteurs biophysiques et anthropiques contrôlant les interactions entre écosystèmes forestiers tropicaux et changement climatique et des mécanismes institutionnels développés dans l'atténuation des changements climatiques et impliquant l’usage des terres.

Remarque

Module mutualisé avec le Master mention "Biodiversité, écologie, évolution " (BEE)  université de Montpellier - AgroParisTech - Montpellier Supagro - Université de Poitiers.

Forêts tropicales et changements climatiques: applications

La participation à ce module nécessite d'avoir suivi le module "Forêts tropicales et changements globaux", dont il est la continuation.

Objectif du module

Les changements d’usage des terres sont responsables de 20% des émissions anthropogéniques de gaz à effet de serre (GES). Les forêts et les plantations tropicales sont des puits potentiels de carbone important et leur biomasse fournit de l’énergie de substitution aux carburants fossiles, tandis que la réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts et l'amélioration de la gestion forestière (REDD+) peuvent réduire significativement les émissions anthropogéniques de GES. Entre autre dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de Kyoto le Mécanisme pour un développement propre (MDP) et les marchés volontaires fournissent de nouvelles opportunités pour la foresterie et plus largement  l'usage des terres en région tropicale. Le module apporte une formation à la mise en œuvre d’un projet de lutte contre le changement climatique lié à l'usage des terres, au traitement d'une question d'actualité, ou à la constitution d'un bilan en gaz à effet de serre d'une entreprise ou d'un établissement public.

Contenu du module

Les étudiants sont mis en situation par la rédaction et la soutenance par groupe soit d’une fiche projet (Project Idea Note ou PIN) à partir d’un projet de séquestration de carbone/atténuation des émissions de GES dans le cadre du MDP ou des standards volontaires, soit du Bilan Carbone (C) d'AgroParisTech centre de Montpellier, soit d’une analyse sur une question d’actualité touchant au changement climatique.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Travaux de groupe (24h) dirigés par l'équipe pédagogique et des commanditaires extérieurs.

Évaluation

Évaluation par groupe sur rapport écrit et soutenance orale devant jury d'experts.

Capacités à atteindre

Les étudiants acquièrent une expérience du montage de projets d'atténuation de l'effet de serre liés à l'usage des terres, les bases d’établissement d’un bilan en gaz à effet de serre, ou une expertise sur un sujet d'actualité concernant le changement climatique.

Télécharger la fiche module

Formulation et évaluation de projets de développement et de gestion des ressources naturelles

Objectifs du module     

Appréhender les spécificités de l’action par projet, fortement développé dans les pays du Sud en matière de développement rural et de gestion des territoires et des ressources naturelles.

Le cours doit permettre tout à la fois :

— d’appréhender et de s’initier aux principales étapes de développement d’un projet ;

— de prendre un recul critique vis à vis de l’action « par projet », dans les enjeux et les implications propres à ce type d’intervention.

Organisation générale

Le module alterne des cours et des TD se répondant directement, dans une progression logique allant de la compréhension de la logique « projet » et son utilisation, en particulier dans les contextes « Suds ».

Les cours sont majoritairement appuyés sur des exemples réels tirés de l’expérience des intervenants.

Savoirs et savoirs faire à acquérir

Savoirs :

— le cycle du projet et son insertion dans les logiques d’intervention de l’aide publique au développement ;

— les différences entre « méthodologies » selon les bailleurs et les institutions

Savoirs faire :

— formuler, analyser un cadre logique de projet ;

— formuler et mettre en place une évaluation de projet.

Contenu du module

Le module est réparti en 4 ½ journée de cours et 3 ½ journée de TD se répondant. Les TD sont basés sur des cas réels choisis pour leur « exemplarité » et leur intérêt analytique ; ils se font par groupe de 3 ou 4 étudiants et donnent lieu, en fin de module, à une restitution collective (1 par groupe de TD) servant de base à l’évaluation.

Le cours sera principalement basé sur les méthodologies et terminologies de l’Union Européenne, mais s’appuiera sur des exemples pour illustrer d’autres méthodologies

— cours 1 : introduction au cycle de projet :

– définition du cycle de projet et de ses différentes phases

– place du projet dans l’aide publique au développement et implications

— cours 2 : la formulation d’un projet : de l’identification d’un problème à l’élaboration du projet :

– la pré-étude et l’identification d’un « problème »

– la formulation du projet : étude de faisabilité, analyse de la situation et des positionnements des parties prenantes

— TD 1 : sur la base de documents de projets réels, identifier le « problème » que vise à résoudre le projet et le jeu d’acteurs dans lequel il s’insère. Faire ressortir et discuter des méthodes mobilisés par le projet pour identifier les parties prenantes et leurs enjeux, ainsi que les cadres théoriques / paradigmatiques auxquels se raccroche (+/- explicitement) le projet dans l’identification du « problème »

— cours 3 : l’élaboration du « cadre logique » de projet : passer de l’identification du problème à l’assignation d’objectifs globaux, spécifiques et à l’élaboration d’un programme d’actions/activités.

— TD 2 : reconstituer le cadre logique du projet et proposer une analyse critique de sa cohérence et de sa pertinence au regard du problème.

— cours 4 : le suivi et l’évaluation de projet :

– les bases de l’évaluation de projet : pertinence, effectivité, efficience, efficacité. Discuter éventuellement sur la base de la terminologie anglo-saxonne les outputs des outcomes ;

– l’élaboration d’indicateurs d’évaluation : montrer que le suivi et l’évaluation d’un projet se pensent dès sa formulation et la conception du cadre logique. Discuter de l’importance de la « simplicité » des indicateurs pour assurer la possibilité d’une évaluation

— TD 3 : formuler un cadre évaluatif pour le projet et discuter des méthodes et outils nécessaires pour informer les indicateurs d’évaluation.

Évaluation

Les étudiants devront restituer le résultat du travail conduit au cours des 3 TD de la semaine à propos d’un projet particulier, de la compréhension de sa formulation à la proposition d’un cadre de base à l’évaluation.

Crédits ECTS : 2.

Responsable GEEFT     

Clément Feger – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 22 303 304

Intervenant(s)

Bernard Bonnet, IRAM (Institut de recherche pour l’application des méthodes du développement), Montpellier.

Possibilité aussi de compléter par des interventions d’un spécialiste de gestion de projet environnement à l’Agence Française de Développement et d’un consultant en évaluation de projet du bureau d’étude Oréade-brèche.

Ingénierie écologique pour les écosystèmes tropicaux

Objectif du module

L'ingénierie écologique est comprise ici comme la mise en application de principes et connaissances sur le fonctionnement et la structure des écosystèmes, dont leur capacité d'auto-organisation, pour la création de systèmes, ou pour la gestion ou la restauration d'écosystèmes, afin de fournir durablement des services écosystémiques au sens large (du Millennium Ecosystem Assessment). Son développement actuel se justifie par la nécessité d'une gestion véritablement durable des écosystèmes et avec des ressources financières et physiques amenées à se raréfier, et que les progrès de l'écologie facilitent chaque jour davantage. L'application qui en est envisagée ici est centrée sur l'échelle de l'écosystème et les milieux tropicaux, bien que les principes de l'ingénierie écologiques soient largement génériques. Si les cours sont orientés d'abord sur la dimension écologique des projets, le module vise à appréhender et manipuler la conception nécessairement intégrée d'un projet en ingénierie écologique. L'étudiant sera amené à articuler savoirs théorique et appliqué.

Contenu du module

1. Cours : Introduction aux concepts de base de l'ingénierie écologique et à ses grands champs d'application (sylviculture, restauration écologique, agroforesterie, gestion des populations (espèces invasives...). Spécificités de l'ingénierie écologique en milieu tropical. Cadres méthodologiques et conceptuels de la SER international (Society for Ecological Restoration international) pour la restauration écologique et de la RNC Alliance (Restoring Natural Capital). 2. Travaux de groupe : Conception d'un projet d'ingénierie écologique à partir de cas d'étude. Points à aborder : analyse du problème, des contraintes ; identification des méthodes ; conception d'un dispositif (approche parcelle à paysage) ; discussion critique sur les dimensions politico-socio-économiques.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours (environ 8 heures) et travaux de groupe (16 heures) dirigés par l'équipe pédagogique et des commanditaires extérieurs.

Évaluation

Evaluation par groupe sur rapport écrit et soutenance orale devant jury d'experts.

Capacités à atteindre

Les étudiants acquièrent les notions fondamentales d'ingénierie écologique et des spécificités de son application aux écosystèmes tropicaux, et une expérience du montage de projets en ingénierie écologique.

Langues étrangères

Objectif du module

Acquérir un solide niveau d’anglais écrit et oral permettant de travailler à l’international. Pour les étudiants ayant déjà un bon niveau d’anglais (i.e.<> possédant les compétences décrites ci-dessous), l’apprentissage ou le perfectionnement en espagnol ou en portugais sont possibles. Dans le cadre d’un projet précis, l’enseignement d’une autre langue est envisageable.

Contenu du module

Le cours d’anglais alterne des apports en vocabulaire et en grammaire et des exercices d’expression et de compréhension écrites et orales. Les thématiques abordées sont systématiquement liées à la formation et dans la mesure du possible sont en rapport avec le module en cours. Les contenus des cours d’espagnol et de portugais sont fonction du niveau.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours de 2 heures chaque semaine. Les supports pédagogiques utilisés pour le cours d’anglais sont variés : littérature scientifique, presse, vidéo, audio, débats entre étudiants et dans la mesure du possible avec des scientifiques, éventuellement conférences… Pour certains autres modules de la formation qui font appel à l’anglais (module Forêt tropicale et changement global dispensé en français avec des supports de cours en anglais, module Ecologie des forêts tropicales réalisation d’une synthèse en français d’article scientifique en anglais) et d’éventuelles conférences, le cours d’anglais donne le vocabulaire nécessaire à leur bonne compréhension et étudie éventuellement les supports de cours au préalable avec les étudiants les plus faibles. Les cours d’espagnol et de portugais sont fonction du niveau.< style="font-size: 12pt; font-family: Garamond;">< style="background-color: yellow; background-image: none; background-repeat: repeat; background-attachment: scroll; background-position: 0% 0%;">

Évaluation

Examen final sous la forme d'un exposé oral.

Capacités à atteindre

Capacités à lire les informations et à communiquer à l’écrit comme à l’oral en anglais dans un cadre professionnel, et notamment pouvoir

  • <>lire et analyser la littérature scientifique sur les différents sujets étudiés dans la formation,
  • <>produire un rapport scientifique en anglais du type mémoire de stage ou synthèse bibliographique,
  • <>suivre une conférence en anglais,
  • <>faire une présentation orale en anglais sur un sujet scientifique avec réalisation d’un diaporama,
  • < style="font-family: Symbol;"><>< style="font: 7pt 'Times New Roman';"> <>travailler avec des partenaires anglophones,
  • rechercher un emploi à l’international (rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation, préparation à l’entretien d’embauche).

Pour les autres langues, les compétences acquises dépendront du niveau initial de l’étudiant.

Télécharger la fiche module

Méthodes d’enquête en sciences sociales

Objectif du module

  • Acquérir les concepts de bases en sociologie
  • S’initier à un regard réflexif sur ses pratiques de production des données scientifiques (collecte, traitement et analyse de données) en sciences humaines
  • Identifier et combiner les méthodes appropriées pour traiter différents questionnements dans le champ des sciences humaines
  • S’initier à la pratique de l’entretien semi-directif (conception, réalisation, traitement).

Contenu du module

  • Introduction à la sociologie : les questionnements en sciences humaines ; concepts de base, parenté et maîtrise foncière
  • Initiation à l’épistémologie : principes généraux de la production des données scientifiques
  • Construction d’une problématique : analyse de la commande, cadrage théorique, dimensions et champs d’une étude
  • Techniques d’enquête en sciences humaines : cycle de l’enquête, combinaison des méthodes d’enquêtes, l’entretien semi-directif

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

  • Cours en salle
  • Application des enseignements théoriques à travers un exercice collectif de terrain comprenant trois jours d'enquêtes et quatre jours d'analyse des données conclu par un rapport écrit monographique et une resti-tution orale devant jury

<> Évaluation

Les étudiants sont évalués sur leur capacité à appliquer les méthodes sur le ter-rain et sur la qualité de leurs rapports écrits.

Capacités à atteindre

Identifier, combiner, concevoir et mettre en œuvre les méthodes d’enquête en sociologie.

Remarque

Module mutualisé avec le Master mention "Biodiversité, écologie, évolution " (BEE)  université de Montpellier - AgroParisTech - Montpellier Supagro - Université de Poitiers.

Télécharger la fiche module

Négociation et gestion des ressources naturelles

Objectif du module

L’objectif de ce cours, en s’appuyant sur le champ théorique de la négociation, est de permettre aux étudiants de développer un cadre de réflexion cohérent afin de mieux comprendre les situations de conflits ou d’ajustement des compromis dans les processus de négociation pour la gestion des ressources naturelles. L’objectif est également d’acquérir des principes, des outils et des méthodes qui les rendent, eux-mêmes, plus aptes à négocier. 

Contenu du module

  • La négociation dans les processus décisionnels
  • Négociation et différents modes de résolution de conflits
  • Les principes de la négociation raisonnée
  • Préparation d’une négociation, tactiques et stratégies
  • Approche patrimoniale et son développement dans les PED
  • Simulations et jeux de rôles : intérêts et limites de leur emploi
  • Etudes de cas de négociations en contexte Sud (en particulier sur les forêts)

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Le cours est accompagné de plusieurs exercices de simulations de négociation, couplés ou non à des outils informatiques. Ce choix d’une approche pédagogique inductive, pragmatique, basée sur un grand nombre d’exemples, de jeux, qui puissent permettre aux étudiants de s’ancrer sur leurs propres expériences et sur quelques « mises en situations partagées » aide à la conceptualisation et à la formalisation d’éléments qui sont, pour eux, souvent intuitifs. Ces exercices sont étroitement liés aux cours et permettent une meilleure compréhension des cadres théoriques et des grilles de lecture développés dans le cours. Enfin est abordé le problème de l’utilisation des jeux de rôles comme outils d’appui à la concertation ou à la négociation dans un cadre professionnel, et nous analysons avec des négociateurs professionnels des cas de négociations internationales, en contexte Sud, en particulier sur les forêts.

Évaluation

Participation active des étudiants requise et jeux de rôles pouvant être notés. Évaluation écrite individuelle sur la base d’articles scientifiques ou dissertation individuelle avec documents (2 heures).

Capacités à atteindre

  • Connaissances des principes de la négociation raisonnée et ses applications à la gestion des ressources naturelles
  • Capacité à replacer la négociation dans les différents systèmes de prise de décision
  • Capacité à préparer et à conduire une négociation

Politiques de la nature

Objectif du module

L’objectif général du module est de donner aux étudiants les connaissances de base nécessaires à la compréhension de l’écopolitique internationale : accords et engagements internationaux d’environnement et mise en œuvre en contexte Sud ; acteurs de la scène internationale place et rôle des bailleurs de fonds et stratégies des ONG d’environnement ; normes et instruments qu’ils tendent à diffuser dans les pays en développement et principaux paradigmes qui les sous-tendent.

Contenu du module

  • Présentation des principaux paradigmes et courants de pensées nécessaires à la compréhension des politiques environnementales et des instruments mis en œuvre au niveau international et en contexte Sud. Les acteurs de la scène internationale : agences d’aide au développement et logiques des bailleurs de fonds (OIGE), ONG de développement et d’environnement.
  • Les politiques environnementales analysées se concentrent plus particulièrement sur les politiques de la nature (aires protégées, biodiversité, protection des écosystèmes, espèces menacées,..) en contexte Sud.
  • Les stratégies des ONG d’environnement sont au cœur de l’analyse et différentes stratégies d’intervention développées par celles-ci seront présentées (CI, UICN, WWF, Greenpeace), en particulier en contexte international et sur les zones tropicales.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Le cours est accompagné de nombreuses conférences de professionnels, en particulier d’ONGE, impliqués dans les négociations et les interventions sur la scène de l’écopolitique internationale et en contexte Sud.
Un polycopié avec articles, chapitres d’ouvrage et références bibliographiques est fourni en plus des  supports de présentation et de cours.

Évaluation

Évaluation écrite individuelle en salle.

Capacités à atteindre

Connaissance de l’écopolitique internationale et capacité à en comprendre les mécanismes et les enjeux.

Politiques forestières dans les pays en développement

Objectif du module

L’objectif général du module est de sensibiliser les futurs cadres forestiers aux questions de politique forestière auxquelles tout spécialiste technique peut se trouver confronté dans ses activités. Un ensemble d’informations sur les débats actuels est présenté, de façon à susciter le questionnement des étudiants sur des problèmes d’actualité.

Contenu du module

Il s’agit d'expliquer comment les choix économiques peuvent être sous-tendus par des considérations politiques ou d’organisation sociale. L’évolution historique des politiques forestières dans le monde est d’abord présentée, notamment celle des politiques de lutte contre la déforestation et celle des politiques de soutien aux filières bois nationales. Les techniques d’évaluation des politiques sont introduites, et appliquées aux stratégies de reboisement, ainsi qu’au débat sur l’écocertification. Le rôle des agences internationales de développement et des bailleurs de fonds est présenté, et rapproché des processus en cours de formulation de nouvelles politiques dans les pays en développement. Sont enfin discutés les nouveaux modes de gouvernance et le développement de la participation, et les mécanismes de dépendance des politiques forestières de choix faits dans le Nord ou au sein d’instances internationales

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours. Les supports de présentation, mais aussi un ensemble d’articles et de références bibliographiques, sont distribués (24h au total) 

Évaluation

Une évaluation individuelle est faite en cours de module. Elle concerne la participation et les exercices d'application. Un examen individuel est également prévu qui peut être couplé avec celui portant sur l'économie forestière.

Capacités à atteindre

Compréhension des politiques forestières mises en œuvre et de leur évolution dans le contexte de la mondialisation ; capacité à raisonner les choix de politique forestière au regard de leur impacts en termes économiques, fiscaux, de développement et de conservation des forêts.

Télécharger la fiche module

Sociologie de l'action organisée et gouvernance des ressources naturelles

Objectif du module

L’analyse des systèmes de gestion de l’environnement nécessite des connaissances théoriques et méthodologiques approfondies dans le domaine des sciences sociales pour l’action. L’objectif de ce module est d’approfondir la façon dont les sciences sociales et en particulier la sociologie des organisations et les nouvelles approches sociologiques abordent les questions de gestion des ressources naturelles et les processus collectifs et de changement organisationnel en jeu.

Contenu du module

  • Méthodes de raisonnement et cadres conceptuels pour l’analyse des organisations et différentes approches sociologiques
  • Les contraintes de l’action collective, sociologie de l’action organisée, et les nouvelles sociologies des organisations appliquées en particulier à des questions de gestion des ressources naturelles, avec un éclairage spécifique sur les théories néo-institutionnalistes et leurs limites (selon les années d’autres cadres théoriques sont mis en discussion)
  • La production de connaissance en sciences sociales, les méthodes et la rigueur de leur mobilisation pour analyser le changement social et organisationnel, en particulier dans le champ de la gestion des ressources naturelles et en contexte Sud

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours et conférences accompagnés d’un travail de synthèses bibliographiques thématiques par groupes d’élèves afin de développer les débats avec les intervenants.

Évaluation

Notation de participation pendant le cours et évaluation du travail de synthèse bibliographique.

Capacités à atteindre

Capacité à discuter, mobiliser et comparer les méthodes d’analyse des organisations et des théories de l’action collective.

Stage individuel

Objectif

Le stage individuel, d'au moins cinq mois, porte sur des problèmes d'environnement au sens large en zone tropicale, tant dans le cadre d'écosystèmes "naturels" que de systèmes de production incluant l'arbre en tant que composante majeure. La préparation de ce stage se déroule tout au long du premier semestre. Elle inclut des discussions avec les institutions partenaires d’AgroParisTech dans le domaine de la recherche (Cirad, IRD, Inra, CNRS, Universités …) et de l'enseignement supérieur (Montpellier Supagro, IAMM) présentes sur le campus Agropolis de Montpellier. La partie "terrain" du stage dure un minimum de 3 mois et se déroule, sauf exception motivée, dans un pays tropical. Le sujet et les conditions matérielles et d'encadrement du stage sont validés par le personnel enseignant de la formation et par le tuteur après évaluation d'un document de projet soutenu devant jury dans le cadre du module Rédaction scientifique.

 

Évaluation

La préparation du stage constitue un exercice noté sur la base d’un mémoire et d’une soutenance de projet de stage. Le travail de stage est évalué à l’occasion d’une soutenance publique devant jury à Montpellier lors de laquelle sont notés le contenu du mémoire, la qualité des réponses aux questions du jury, ainsi que le comportement de l'étudiant lors du stage.

 

Capacités à atteindre

Capacité à

  • élaborer un programme de travail selon un formalisme de recherche impli-quant des populations locales dans un pays en développement
  • analyser et discuter les problèmes clefs relatifs à la gestion des ressources naturelles
  • faire une analyse critique et proposer des alternatives appropriées
  • contribuer au débat global sur la gestion des ressources naturelles.

 

Télécharger la fiche

Statistiques sous R

Objectif du module

Le logiciel R est un outil puissant d'analyse (entre autre statistique) de données, libre de droit, et de plus en plus utilisé par la communauté scientifique. Le module vise à fournir l'acquisition d'un premier niveau de maîtrise de R, pour la manipulation et la mise en forme de données, leur représentation graphique, et leur analyse statistique. Il s'agit entre autre de constituer un « kit pratique », une boîte à outils opérationnelle mobilisable pendant sa formation puis pendant son activité.

Contenu du module

  • Pourquoi R ? - Caractéristiques de R
  • Installation de R - Packages - Interface utilisateur : RStudio
  • Scripts
  • Fonctions : création, bibliothèque personnelle
  • Aide en ligne - documentation sur R - Aide-mémoire - Urls et sites intéressants
  • La classe « data.frame » - Autres structures, classes d'objets, types de données
  • Création, Examen et Manipulation de données
  • Statistiques élémentaires
  • Lecture, chargement et sauvegarde de données
  • Graphiques classiques - Aperçu des graphiques lattice/trellis
  • Méthodes statistiques, sous forme d'exemples traités en TD : régression linéaire (simple, avec ou sans pondération, multiple), non linéaire, analyse de variance simple à 1 ou 2 facteurs, analyse multivariée descriptive : ACP, AFC, classification

 

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Le contenu « Statistiques » de la formation est abordé via l'utilisation de tests effectués avec R, afin de présenter les principales fonctions permettant de les réaliser.Cette formation s'appuie essentiellement sur des travaux dirigés permettant la prise en main le logiciel R (y compris l'installation sur l'ordinateur des étudiants, de manière à être opérationnel sur tout système d'exploitation).

Sur 24 h (8 demi-journées).

 

Évaluation

Individuelle. Réalisation d'analyses statistiques avec R, sur cas d'étude concret.

Capacités à atteindre

Être autonome pour la manipulation et la mise en forme de données, leur représentation graphique, leur analyse statistique, notamment dans des domaines liés à la formation GEEFT.

Sylviculture tropicale

Objectif du module

Fournir les connaissances nécessaires à la compréhension de la sylviculture tropicale, des objectifs et des contraintes d'une gestion durable en forêt tropicale humide, sur la base des recherches les plus récentes. Les modalités de l'exploitation forestière dans les pays tropicaux sont exposées.

 

Contenu du module

  • Sylviculture en forêt naturelle, concepts généraux. Résultats d'expériences en Guyane Française. Modélisation de la dynamique des forêts naturelles. Rôle des éclaircies. Impact du débardage. Exploitation à faible impact. Base d'une gestion durable. Exploitation durable.
  • Plantations tropicales: durabilité bio-physique (eau, éléments minéraux, matière organique, biologie des sols, biodiversité…). Possibilités et limites de l'amélioration génétique. Sylviculture des plantations. Production de plants forestiers en pépinière.

 

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours, visite de laboratoire.

Évaluation

Examen écrit individuel.

 

Capacités à atteindre

Compréhension des principaux systèmes de sylviculture et de gestion forestière en zone tropicale, de leurs possibilités et de leurs contraintes.

 

Télécharger la fiche module

Systèmes d'information géographique (SIG)

Objectif du module

  •  Fournir les bases relatives à la conception, à la compréhension du fonctionnement, et au développement de Systèmes d'Information Géographiques (SIG)
  • Utiliser un logiciel de SIG pour concevoir, développer et utiliser une base de données spatialisée pour la gestion de ressources naturelles
  • Développer les compétences permettant l'évaluation et l'expression des besoins en SIG dans un cadre professionnel.

 

Contenu du module

  • Cours
    • Introduction aux SIG : principales fonctionnalités, modèles de données géographiques
    • Bases de données géographiques et géo référencement, systèmes de projection
    • Bases de données relationnelles: entité relation-modèle, modèles conceptuel, logique et opérationnel, langage SQL
    • Les opérateurs relationnels dans ACCESS
    • Relation entre SIG et base de données relationnelles
    • Acquisition et structuration des données
    • Opérateurs d’analyse du SIG vecteur
    • Représentation cartographique et sémiologie graphique
  • Travaux dirigés : mise en place et utilisation d'un SIG sur le logiciel ARCGIS à partir de données relatives à la gestion des milieux naturels

 

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Cours et travaux dirigés : Alternance de cours et travaux dirigés (environ 24 h au total) : les éléments présentés en cours sont mis en application lors des TD.

Évaluation

Evaluation par groupe d'un modèle construit sur SIG ou examen individuel (ques-tionnaire à choix multiples).

 

Capacités à atteindre

Capacité à :

  •  expliquer les principes des SIG pour les applications à la gestion des ressources environnementales
  • utiliser un système de gestion de base de données pour concevoir et mettre en place une base de données pour la gestion des ressources naturelles
  • utiliser un logiciel SIG dans le cadre de la gestion des ressources naturelles  ; concevoir un modèle SIG, acquérir et importer et structurer les données, réaliser des analyses spatiales des données, produire une représentation cartographiqu
  • Concevoir un modèle SIG, acquérir et importer et structurer les données
  • Réaliser des analyses spatiales des données
  • Produire une représentation cartographique.

Ce module n’est pas destiné à acquérir des compétences en télédétection.

 

Télécharger la fiche module

UC Projet thématique (optionnelle)

Cette UC fait partie de l'UE Parcours personnalisé optionnel. Pour rappel, dans cette UE le choix des UC par l'étudiant (4 UC à choisir parmi une quinzaine) se fait en fonction de ses acquis antérieurs, du calendrier et après discussion avec l'équipe pédagogique qui valide ses choix. Ce choix est fait courant novembre par les étudiants, les UC optionnelles ne débutant pas avant décembre.

Descriptif

Cette UC consiste pour un petit groupe d'étudiants, à réaliser un projet dont la nature peut être diverse, et dont le thème est en rapport avec celui de la DA.

Le volume de travail est d'environ 25 heures, qui se répartit, selon la nature du projet, entre du présentiel (conférences, séminaires), des entretiens auprès de personnes ressources, des recherches et analyses bibliographiques, la production de documents, de fichiers, et dans tous les cas la rédaction d'un rapport qui sera évalué.

Exemples de projets thématiques :

Participation à une conférence scientifique et rédaction d'un compte rendu pour les organisateurs ;

Organisation d'un colloque en rapport avec la thématique de la DA.

Cette UC permettra de tirer parti des nombreux évènements scientifiques organisés autour du campus de Montpellier et pour lesquels les étudiants de la DA sont régulièrement sollicités, en validant la participation dans le cadre du cursus.

Objectifs pédagogiques

Savoir analyser une commande et y répondre de façon professionnelle.

Maîtriser l'interaction avec des professionnels du secteur et élargir son réseau professionnel.

Savoir s'organiser au sein d'un groupe de travail et travailler en équipe.

Respecter les consignes et délais pour la production de délivrables.

Mobiliser les connaissances acquises au cours des enseignements de la dominante dans un cadre professionnel.

Evaluation

L'évaluation se fait sur la base d'un rapport produit par le groupe d'étudiants, décrivant l'ensemble du projet, et des autres productions éventuelles réalisées (compte rendu, etc.).

Nombre d'ECTS : 2

Responsables : enseignants de l'équipe pédagogique de la DA GEEFT