Avantages et inconvénients 1 : Impact sur les paramètres du progrès génétique annuel

La précision de l'évaluation sur propre performance, ou de la sélection massale, dépend du caractère mesuré puisqu'elle est égale à l'héritabilité de ce dernier.

Ainsi, pour tous les caractères fortement héritables, comme les caractéristiques de composition d'un produit, la précision est suffisante. A l'opposé, pour tous les caractères à faible héritabilité, comme les aptitudes à la reproduction, la précision est insuffisante et l'évaluation doit être complétée par le recours à d'autres informations. Un autre moyen d'améliorer la précision est, comme nous l'avons vu, de prendre en compte la moyenne de plusieurs performances de chaque animal, ce qui tend cependant à reculer l'heure du choix des reproducteurs et augmente en conséquence l'intervalle de génération. Rappelons enfin qu'il est possible d'augmenter l'héritabilité d'un caractère en réduisant la variance des effets de micro-milieu (VE) ; cela est possible lorsque l'on uniformise les conditions d'élevage, ce qui est un des objets des stations de contrôle dans lesquelles un grand nombre d'animaux peuvent être rassemblés et soumis aux mêmes pratiques.

L'évaluation sur propre performance est peu coûteuse en contrôle des performances : il suffit d'un seul contrôle par candidat à la sélection. Or le coût d'un contrôle n'est jamais nul et des contraintes matérielles limitent toujours la capacité de contrôle au sein d'une population, qu'il s'agisse du nombre de places dans une station de contrôle, du nombre d'éleveurs adhérant à un organisme de contrôle en ferme, etc. Ainsi, l'évaluation sur propre performance maximise le nombre d'animaux évalués pour une même capacité de contrôle limitée et, à nombre de reproducteurs retenus constant, la sélection massale permet de maximiser l'intensité de sélection.

L'intervalle de génération dépend de l'âge auquel les animaux sont sélectionnés et de la durée pendant laquelle ils sont utilisés comme reproducteurs. A durée d'utilisation constante, la sélection massale permet de minimiser l'intervalle de génération pour les caractères dont la mesure peut s'effectuer avant la puberté, comme le poids à la naissance, la vitesse de croissance, etc. Dans ce cas, en effet, on peut faire reproduire les animaux dès qu'ils en sont biologiquement capables. Dans le cas contraire, les intervalles de génération sont un peu plus longs mais restent faibles de toutes façons.

Suite avantages et inconvénients


© INA P-G, Département des Sciences Animales, GER Génétique, Elevage et Reproduction  
Gestion des pages - Remarques & suggestions : rognon@inapg.inra.fr 
Dernière mise à jour : Août 2000 
Accueil           GENET Logoweb1.jpg (4107 octets)